Tout sur belgique dans le noir

La fermeture anticipée de centrales thermiques rendrait indispensable une modification du calendrier de sortie du nucléaire au risque de black-out, indique un rapport "confidentiel". Pour Ecolo/Groen, le gouvernement ne peut accepter le "chantage" de GDF Suez...

Personne ne met en doute le fait que l'énergie verte soit l'avenir. Mais les chiffres ne laissent planer aucun doute : tous ces coûteux investissements ne représentent encore rien ou pas grand-chose en ordre de grandeur.

Nous consommons davantage d'électricité par tête d'habitant que la moyenne européenne. Nous avons surtout trop peu de capacité pour faire face aux pointes de consommation...

Dans un avenir proche, la lumière va s'éteindre en Belgique. Au sens propre car les producteurs d'électricité nous tournent le dos. Pendant des années, nos gouvernants ont mené une politique capricieuse en la matière. Résultat : nous ne disposons plus d'une capacité de production suffisante et des black-out sont à prévoir... Surtout si l'on écarte le nucléaire.