Tout sur Bekaert

Le conseil d'administration de Bekaert a nommé Oswald Schmid au poste d'administrateur délégué, a annoncé mercredi le fabricant de fils d'acier.

L'entreprise de produits tréfilés Bekaert va mener une restructuration pouvant entraîner la perte de 160 emplois sur ses sites d'Ingelmunster et de Zwevegem en Flandre occidentale, annonce-t-elle vendredi dans un communiqué. La mise en oeuvre du plan est prévue à partir de l'an prochain.

Il n'est pas exclu que certains postes soient supprimés au sein de Bekaert en Belgique, a annoncé vendredi lors d'une conférence de presse le CEO de l'entreprise, Matthew Taylor, à l'occasion de la présentation de chiffres semestriels décevants.

Le spécialiste des produits tréfilés Bekaert a enregistré, au premier semestre, un chiffre d'affaires en hausse, à 2,157 milliards d'euros (+3% par rapport au premier semestre 2017) mais un bénéfice avant intérêts et impôts (ebit) en baisse, à 111 millions d'euros (-37%), indique vendredi le groupe dans un communiqué.

Le groupe Bekaert va fermer une unité de production à Figline e Incisa Valdarno en Italie, annonce-t-il vendredi dans un communiqué. L'usine employait 318 personnes. La direction a "exprimé son intention d'entamer un dialogue visant à atténuer l'impact social", selon le groupe belge.

Le spécialiste des produits tréfilés Bekaert sort de l'indice Bel 20 et sera remplacé par la société biopharmaceutique le 19 mars prochain, indique Euronext dans sa révision annuelle de l'indice vedette belge.

En changeant plusieurs fois de couleur après une ouverture à nouveau négative, Wall Street soufflait le chaud et le froid sur les marchés européens mardi en fin de journée alors que ceux-ci avaient quelque peu réduit leurs pertes matinales.

Aujourd'hui, la digitalisation des applications RH est déjà en cours dans les entreprises multinationales. Mais veiller à ce que ces systèmes génèrent une réelle valeur ajoutée n'est pas une tâche facile. Chez le producteur de fil d'acier Bekaert, la transition vers une plate-forme cloud conduit à de nouveaux constats sur la façon dont les RH peuvent contribuer à la croissance de l'entreprise.

Bekaert et Ontario Teachers' Pension Plan, propriétaire actuel de l'entreprise britannique Bridon, ont conclu un accord quant à la création du Bridon Bekaert Ropes Group, une nouvelle coentreprise dans laquelle l'entreprise belge spécialisée dans la transformation de métaux détiendra la majorité des parts (67%), annoncent les deux sociétés lundi.

Bekaert a procédé jeudi à une annonce anticipée d'indicateurs de performance financière pour 2014, une semaine avant la publication prévue de ses résultats annuels.

Le baron Paul Buysse se verra attribuer un montant de 3,5 millions d'euros lorsqu'il accédera à la pension en mai en tant que président du conseil d'administration de Bekaert, selon les chiffres repris dans le rapport annuel du groupe spécialisé dans les produits tréfilés.

Le président du groupe Bekaert, le baron Buysse, quittera son poste en mai 2014, après 14 années de présidence, et sera remplacé par l'actuel administrateur délégué, Bert De Graeve, a annoncé mardi le groupe spécialisé dans les produits tréfilés. Le Britannique Matthew Taylor complètera ce jeu de chaises musicales en remplaçant Bert De Graeve comme CEO du groupe belge.

Les restructurations annoncées l'an dernier chez le fabricant de produits tréfilés Bekaert ont livré des résultats, a déclaré vendredi l'administrateur délégué Bert De Graeve, lors de la présentation des chiffres semestriels.

L'accord social conclu, dans la nuit, entre la direction et les syndicats de Bekaert met un terme à plusieurs mois de négociations difficiles, marquées notamment par deux jours de grève et par l'intervention d'un conciliateur social.

L'accord signé par Bekaert et les syndicats stipule que les travailleurs qui quitteront volontairement l'entreprise avant le 30 avril seront déduits des postes à supprimer. Ils bénéficieront des mêmes conditions que les travailleurs licenciés.