Tout sur BCE

La Banque centrale européenne (BCE) a décidé jeudi d'augmenter ses taux d'intérêt pour la première fois en plus de dix ans face à l'inflation galopante, choisissant de frapper fort avec une hausse plus importante que prévu malgré la crise politique qui s'est ouverte en Italie.

La parité entre l'euro et le dollar est une vieille rengaine. Et cela pourrait même être pire. Le 25 octobre 2000, l'euro est tombé à son niveau le plus bas face au dollar : 0,8287 USD. Il n'y a aucune raison de paniquer aujourd'hui, selon Peter Vanden Houte, économiste en chef d'ING Belgique. Vers le début de l'année prochaine, je vois l'euro se renforcer à nouveau".

La cryptomonnaie est descendue à son plus bas niveau depuis novembre 2020. De nombreux acteurs de l'écosystème rencontrent des problèmes de liquidités.

Les experts n'aiment pas se tromper. Normal, cela remet en doute leur savoir. Mais comme ils n'aiment pas le reconnaitre publiquement, ils font comme Edgar Faure, un ancien ministre de la 4ème république française, ils nous disent "que ce n'est pas la girouette qui tourne, mais le vent".

La Banque centrale européenne a conservé jeudi son cap monétaire accommodant malgré une inflation record en zone euro, mais s'est montrée moins affirmative sur l'absence de relèvement des taux cette année face à une situation qui "a changé", selon sa présidente.

Le patron de la FED aux Etats-Unis, Jerome Powell, a franchi le pas en confirmant, lors de la réunion de ce 26 janvier, non seulement la fin du programme de rachats d'actifs en mars de cette année, mais également la hausse des taux des Fed Funds à partir de mars.

Pour l'année 2022, Belfius Research table sur une croissance du PIB belge de 3,2%, indique-t-il jeudi. C'est un peu plus optimiste que les prévisions de la Banque nationale de Belgique (BNB) de décembre, qui misait sur 2,6%.

L'année 2022 verra-t-elle les grandes banques centrales changer de cap après le soutien massif apporté pendant la pandémie? La Réserve fédérale américaine et la Banque centrale européenne en débattent cette semaine dans un contexte d'inflation forte et de variant Omicron qui inquiète.