Tout sur BBC

Confinement oblige, le géant de la vente en ligne est pris d'assaut par les internautes. Mais pour faire face à la demande écrasante de produits de première nécessité, il refuse temporairement de stocker certains articles. Tout cela alors que le gouvernement français l'accuse de pressions "inacceptables" sur ses salariés et qu'il est accusé de concurrence déloyale.