Tout sur Bars

Alors que le secteur de l'horeca a enfin pu rouvrir, le consommateur doit souvent payer plus pour boire un verre ou profiter d'un bon repas. Horeca Vlaanderen estime qu'un peu plus de la moitié des exploitants d'un commerce horeca ont augmenté leur prix, lit-on samedi dans Het Laatste Nieuws.

Près de 3.000 entrepreneurs wallons ont signé, en moins de 24 heures, une lettre ouverte adressée au Comité de concertation qui se déroule ce mercredi. Ils demandent qu'on leur fasse "enfin" confiance pour aller vers "une approche positive plutôt que coercitive, transversale plutôt que sectorielle".

Les bourgmestres des communes côtières espèrent voir le secteur de l'horeca rouvrir pour les vacances de printemps (vacances de Pâques). Cette réouverture était au menu d'une réunion de concertation entre ces mayeurs mercredi. La réouverture des terrasses et bars de plage a aussi été abordée. Les bourgmestres voulaient dégager une position commune à présenter au gouvernement, a fait savoir jeudi le bourgmestre de Bruges, Dirk De fauw (CD&V).

Le gouvernement a décidé jeudi d'un nouveau train d'aides pour les secteurs fortement touchés par la crise sanitaire. Au total, quelque 200 millions d'euros sont mis sur la table pour l'horeca, les métiers de contacts, le secteur hôtelier, les entreprises actives dans le B to B ainsi que pour certaines activités spécifiques comme les agences de voyages et les louageurs de costumes folkloriques.