Tout sur Banque nationale de Belgique

Sous l'effet de la crise du coronavirus, le produit intérieur brut (PIB) s'est contracté de 11,8% au deuxième trimestre 2020 par rapport au trimestre précédent, indiquent jeudi l'Institut des comptes nationaux et la Banque nationale de Belgique. Au 3e trimestre, le PIB est cependant reparti à la hausse (+10,7%), selon une estimation "flash".

Le fisc élargit son champ d'investigation pour savoir si des personnes ayant des dettes fiscales impayées ne dissimulent pas un compte quelque part, indiquent vendredi L'Echo et De Tijd. Pour cela, l'administration a consulté l'an dernier un nombre record de comptes bancaires de contribuables: au total 41.280 comptes. Ce nombre a doublé en quatre ans.

D'après les résultats d'une enquête menée par la nouvelle banque numérique Aion Bank, de meilleurs taux d'intérêt et davantage de transparence sur les frais bancaires font partie des critères les plus à même de pousser un client à changer de banque.

En forte baisse depuis mars, en raison de la crise du Covid-19, les chiffres des importations et exportations de biens de la Belgique ont témoigné en août d'une "reprise prudente", selon des statistiques de la Banque nationale de Belgique.

Integrale devrait être vendu par appartements après le refus du nouveau plan de rétablissement de l'assureur liégeois par la BNB, selon le Setca et la CNE. Les deux syndicats dénoncent mardi l'absence de recapitalisation de la part de l'actionnaire majoritaire, Nethys, et n'excluent pas des actions.

La confiance des consommateurs repart nettement à la baisse au mois d'août et retrouve le point bas qu'elle avait atteint en avril, indique vendredi la Banque nationale de Belgique (BNB). Les perspectives économiques sont "nettement plus sombres" et la crainte du chômage s'accroît.

Le nombre de demandes de crédit hypothécaire a diminué d'un cinquième au cours du premier semestre 2020, en comparaison avec la même période l'année dernière, mais le montant moyen prêté a augmenté de 9,2%, indique vendredi le bureau de conseil Immotheker Finotheker. D'après son analyse, les Belges ont emprunté 15.992 euros de plus.

L'épidémie de coronavirus a considérablement ralenti la consommation des particuliers et ses conséquences se prolongent au-delà de la période de confinement, analyse mercredi la Banque nationale de Belgique (BNB). D'après sa dernière étude réalisée avant la nouvelle vague d'infections, une majorité de consommateurs n'ont pas renoué avec leurs habitudes de fréquentation des commerces et des établissements horeca.

Un nouveau mois, un nouveau record pour l'épargne des Belges, selon les derniers chiffres de la Banque Nationale de Belgique (BNB). En mai, 289,46 milliards d'euros se trouvaient sur les comptes d'épargne réglementés. Il s'agit de 4 milliards d'euros de plus qu'un mois auparavant.

La crise sanitaire a frappé le marché du travail de plein fouet. Le taux d'emploi en Belgique et en Flandre ne se redressera pas rapidement. La deuxième crise pétrolière au début des années 1980 et la crise financière de 2008 nous ont appris qu'il faut de nombreuses années avant qu'un marché du travail se remette d'aplomb.

La signature des documents par voie électronique est apparue il y a plus de 20 ans dans l'ordre juridique belge. Encore peu utilisée jusqu'à la crise du Covid-19, elle est pourtant un atout de choix pour les entreprises dans la conduite de leurs activités.

Le système de garantie mis en place en Belgique pour les nouveaux crédits, en réponse à la crise du coronavirus, offre aux banques une protection moindre que d'autres systèmes de ce type adoptés ailleurs en Europe et pèsera sur la profitabilité des banques, estime l'agence de notation Moody's dans une analyse publiée jeudi.