Tout sur Banque européenne d'investissement

La société biotech wallonne Bone Therapeutics, spécialisée dans la thérapie cellulaire osseuse, vient d'obtenir un prêt de 16 millions d'euros auprès de la Banque Européenne d'Investissement (BEI), annonce-t-elle jeudi dans un communiqué. Ces fonds lui permettront d'accélérer le développement clinique et commercial de traitements orthopédiques innovants.

La crise du coronavirus a un impact sur la stratégie d'investissement des entreprises en Belgique. Quelque 46% des entreprises prévoient de réduire leurs investissements, tandis que seuls 5% vont les augmenter. C'est ce qu'il ressort des chiffres que la Banque européenne d'investissement (BEI) a rendus publics lors d'une conférence organisée avec la Banque nationale de Belgique.

Levées de fonds, création de filiales, possible entrée en Bourse... La société wallonne spécialisée en "bioprocessing" est sur tous les fronts, en cette période de crise. Celle qui espère produire à Jumet des vaccins contre le Covid-19 entend bien se donner les moyens de ses ambitions.

L'Union européenne dans son ensemble est à la traîne comparativement aux Etats-Unis, en ce qui concerne la digitalisation des différents secteurs de son économie, ressort-il lundi d'un rapport de la Banque européenne d'investissement (BEI). Seuls quatre pays européens font mieux que les USA quant à la digitalisation de leurs sociétés: le Danemark, les Pays-Bas, la République tchèque et la Finlande. Quant à la Belgique, elle se classe honorablement parmi les Etats-membres de l'UE, au-dessus de la moyenne d'"index de digitalisation" des 28 (en 2019, donc avec le Royaume-Uni).

La Banque européenne d'investissement (BEI) et Proximus ont conclu un accord portant sur un prêt de 400 millions d'euros en soutien au déploiement et à la mise à niveau de son infrastructure haut débit fixe en Belgique, principalement via l'accélération des projets Fiber-to-the-Home (FTTH) et Fiber-to-the-Business (FTTB), indique mercredi la BEI dans un communiqué.

La SNCB et la Banque européenne d'investissement (BEI) ont signé dernièrement un accord de financement portant sur un prêt de 600 millions d'euros, qui servira à financer 46% de la commande de 445 nouvelles voitures à double étage dont la SNCB attend livraison entre 2018 et 2021, écrit Le Soir vendredi.