Brexit: la Banque d'Angleterre évoque un possible krach immobilier

Brexit: la Banque d'Angleterre évoque un possible krach immobilier

Le gouverneur de la Banque d'Angleterre a prévenu le gouvernement britannique que les prix de l'immobilier pourraient chuter de 25 à 35%, dans le scénario le plus pessimiste envisagé en cas de Brexit sans accord, rapportait vendredi la presse.

La Banque d'Angleterre relève sans trembler son taux d'intérêt

La Banque d'Angleterre relève sans trembler son taux d'intérêt

La Banque d'Angleterre a décidé à l'unanimité et sans surprise de relever son taux d'intérêt, pour la deuxième fois depuis la crise financière, tout en se montrant un peu plus optimiste pour la croissance en 2019.

Prédire l'avenir grâce à... Spotify

Prédire l'avenir grâce à... Spotify

Lire la chronique d'Amid Faljaoui - Pour prédire l'avenir, les druides et autres conseillers des princes essayaient d'interpréter le vol des oiseaux ou les entrailles des poulets. Les économistes, dont l'une des tâches est aussi de prévoir l'avenir, ont heureusement d'autres outils plus scientifiques... mais pas toujours plus fiables.

Le bitcoin "a échoué" à s'imposer comme monnaie

Le bitcoin "a échoué" à s'imposer comme monnaie

Le gouverneur de la Banque d'Angleterre Mark Carney a estimé que le bitcoin avait échoué à s'imposer comme monnaie, alors que les autorités financières et les gouvernements multiplient les avertissements contre cet actif non régulé.

Brexit: la croissance britannique fait de la résistance

Brexit: la croissance britannique fait de la résistance

La croissance économique au Royaume-Uni a légèrement accéléré au troisième trimestre à 0,4%, une bonne nouvelle pour le gouvernement avant le budget, même si l'activité devrait ralentir pour l'ensemble de 2017 sur fond de Brexit.

Royaume-Uni: le chômage au plus bas depuis 42 ans

Royaume-Uni: le chômage au plus bas depuis 42 ans

Le taux de chômage au Royaume-Uni a baissé à 4,5% à fin mai, contre 4,6% à fin avril, son niveau le plus bas depuis 42 ans, a annoncé mercredi l'ONS, l'office britannique de statistique.

Brexit: le mea culpa de l'économiste en chef de la Banque d'Angleterre

Brexit: le mea culpa de l'économiste en chef de la Banque d'Angleterre

L'économiste en chef de la Banque d'Angleterre (BoE) Andy Haldane a reconnu avoir été trop pessimiste dans ses prévisions sur les conséquences immédiates du vote pour le Brexit, en évoquant une crise plus générale du métier de prévisionniste.

Hésitante, Wall Street temporise

Hésitante, Wall Street temporise

Malgré une actualité économique chargée à l'international comme aux Etats-Unis, Wall Street n'a pas trouvé de direction jeudi, attendant les chiffres du lendemain sur l'emploi américain: le Dow Jones a perdu 0,02% mais le Nasdaq a gagné 0,13%.

La Banque d'Angleterre estime que le pays devrait éviter la récession

La Banque d'Angleterre estime que le pays devrait éviter la récession

La Banque d'Angleterre (BoE) a estimé jeudi que le Royaume-Uni devrait éviter de tomber en récession dans les deux ans à venir, tout en abaissant nettement ses prévisions de croissance pour le pays qui se dirige vers une sortie de l'Union européenne.

Une récession post-Brexit de plus en plus probable au Royaume-Uni

Une récession post-Brexit de plus en plus probable au Royaume-Uni

L'activité du secteur des services, essentiel pour l'économie britannique, s'est fortement contractée en juillet après le vote en faveur du Brexit, selon un indice publié mercredi par le cabinet Merkit, qui rend désormais une récession plus probable.

La banque d'Angleterre maintient inchangée sa politique monétaire

La banque d'Angleterre maintient inchangée sa politique monétaire

La Banque d'Angleterre (BoE) a maintenu jeudi son taux d'intérêt à 0,50% malgré la décision des Britanniques de quitter l'UE, mais la plupart des membres de son comité de politique monétaire s'attend à un assouplissement en août, selon les minutes de leur réunion de juillet.

Brexit: des risques pour la stabilité financière ont "commencé à se manifester"

Brexit: des risques pour la stabilité financière ont "commencé à se manifester"

La Banque d'Angleterre (BoE) a averti mardi que des risques pour la stabilité financière avaient "commencé à se manifester" depuis la victoire du Brexit et décidé d'alléger les contraintes en termes de capital imposées aux banques afin de les inciter à prêter pour soutenir l'économie britannique.