Tout sur Banque centrale européenne (BCE)

La Banque centrale européenne (BCE) vient de quitter ses bureaux de l'Eurotower pour s'installer dans un tout nouveau quartier général, toujours à Francfort.

Journée historique pour la BCE qui a annoncé ce jeudi le lancement d'un plan de rachats massifs de dettes publiques et privées. Un QE à l'européenne d'un montant de 60 milliards d'euros par mois jusque fin septembre 2016.

L'euro reculait face au dollar vendredi, à cause des commentaires du président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, sur la préparation de mesures en réponse au risque de déflation en Europe, et sur fond d'instabilité politique en Grèce.

La croissance a ralenti en novembre dans la zone euro à son plus bas niveau en un an et demi, ce qui plaide pour une "mise en place immédiate d'une politique de relance plus agressive de la Banque centrale européenne" (BCE), a estimé mercredi le cabinet Markit qui publie l'indice PMI.

Le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi a appelé la zone euro à pouvoir répondre aux crises "par l'ajustement des salaires", afin de renforcer la viabilité de la monnaie unique.

L'inflation faible persistante et le redressement à nouveau grippé de la zone euro mettent la Banque Centrale européenne sous pression de prendre encore davantage de mesures non conventionnelles. Luc Coene est le premier administrateur de la BCE à plaider ouvertement pour l'achat d'obligations d'état.

Un ex-cadre de BNP Paribas Fortis a dénoncé jeudi la banque à la Banque centrale européenne (BCE), l'accusant d'avoir maquillé des données publiées en 2010 par le groupe BNP Paribas sur l'exposition aux risques de marché de sa filiale belge, révèle vendredi L'Echo.

Les conditions d'octroi de crédits aux ménages et aux entreprises se sont de nouveau légèrement relâchées au troisième trimestre en zone euro, selon l'étude trimestrielle de la Banque centrale européenne (BCE) publiée mercredi.

Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, a estimé ce lundi qu'il était trop tôt pour être "optimiste de manière absolue" sur les perspectives économiques de la zone euro et la fin de la crise, mais s'est dit plus optimiste qu'il y a quelques mois.