Tout sur Autriche

Le Premier ministre Elio Di Rupo espère obtenir quelques progrès dans la lutte contre l'évasion fiscale au sommet européen de mercredi, mais il n'entrevoit pas de grandes avancées vers l'harmonisation. "Concentrons-nous sur ce qui est atteignable", a-t-il dit aux parlementaires.

Bien que les politiques d'austérité aient mauvaise presse en Europe et dans le monde, les Pays-Bas, l'Autriche et la Finlande, notés triple A comme l'Allemagne, n'ont pas remis en cause leur politique de rigueur budgétaire.

Les concessions faites mercredi par le Luxembourg et l'Autriche en matière d'échange d'informations fiscales semblent signer l'arrêt de mort du secret bancaire en Europe.

L'Autriche va négocier la levée du secret bancaire pour les résidents étrangers détenteurs d'un compte sur son sol, comme le lui demande l'Union européenne, a déclaré mardi le chancelier social-démocrate Werner Faymann. "Nous allons mener les discussions en commun avec le Luxembourg. Oui, nous négocions", a-t-il déclaré à l'issue du conseil des ministres.

Le commissaire européen chargé de réguler les marchés financiers et l'activité des agences de notation, Michel Barnier, s'est "étonné" samedi du moment choisi par Standard & Poor's pour dégrader plusieurs pays alors que la zone euro est en passe de durcir ses règles budgétaires.

La zone euro s'est dite déterminée vendredi à faire tout son possible pour sauvegarder le triple A de son Fonds de soutien (le FESF) après la dégradation de neuf pays en son sein dont la France, qui contribue largement à cet instrument financier.

L'Allemagne n'est pas pas seule à tirer avantage de l'euro, selon une étude McKinsey : les autres pays y ont tous gagné en termes de pouvoir économique. A des degrés divers, certes.