Tout sur at&t

Deutsche Telekom voulait se débarrasser de T-Mobile USA, faute de performances suffisantes. AT&T dépensera 39 milliards de dollars en numéraire et actions pour racheter cet "enfant à problèmes" et redevenir n° 1 des télécoms mobiles américains.

Non, estime la Cour suprême des Etats-Unis : AT&T ne peut se retrancher derrière le respect de son hypothétique "vie privée" pour rejeter une demande de publication de documents embarrassants.

Que ce soit en ligne ou en magasin, il semblait quasiment impossible, hier mardi aux Etats-Unis, de pré-réserver un iPhone 4, dont le lancement officiel est prévu pour le 24 juin. Commentaire d'un blogueur énervé : "Commander un iPhone est devenu aussi exaspérant et peu fiable que de passer un coup de fil sur l'iPhone !"

Google et Verizon contre Apple et AT&T : la guerre de l'high-tech aux Etats-Unis a trouvé un nouveau territoire avec les tablettes électroniques. Le roi des moteurs de recherche s'est allié avec le n° 1 de la mobilophonie aux States pour bosser sur un iPad-killer. Et contrer ainsi le succès rencontré par la marque à la pomme et le principal concurrent de Verizon.