Tout sur Arnaud Feist

Brussels Airport fête ses 25 millions de passagers

Brussels Airport a passé vendredi le cap des 25 millions de passagers par an pour la première fois alors que débutent les vacances de Noël, une période chargée d'un point de vue touristique. Le record a été fêté avec les passagers au départ vers d'autres cieux à coups de pop-cakes, orchestre et danseurs.

Brussels Airport décroche le certificat international d'aéroport neutre en CO2

Brussels Airport s'est vu remettre mercredi le certificat d'aéroport neutre en carbone par l'ACI, le Conseil international des aéroports, qui tient actuellement ses congrès annuels mondial et européen à Bruxelles. Ce document signifie que l'aéroport bruxellois s'engage à réduire en permanence ses émissions de CO2, ce qu'il a déjà fait pour 34% par rapport à 2010. Il espère atteindre -40% d'ici 2030. Il compensera également ses émissions résiduelles.

Brussels Airport va battre son propre record de 2015

Avec 24,5 millions de passagers, Brussels Airport va battre son record de 2015, lorsque l'aéroport avait accueilli 23,5 millions de voyageurs, se réjouit samedi son CEO Arnaud Feist dans les colonnes de L'Echo. Ce dernier plaide par ailleurs pour la fin des amendes pour les vols cargo de jour.

Les contours du nouveau terminal de Brussels Airport dessinés cette année

Brussels Airport envisage de lancer la construction d'un nouveau terminal pour répondre à la croissance attendue du nombre de passagers. L'investissement se chiffre en centaines de millions d'euros. Des décisions quant au projet devront être prises dès cette année, explique mercredi Arnaud Feist, CEO de l'aéroport.

L'attentat de Zaventem aura coûté 40 millions à Brussels Airport

L'impact financier des attentats du 22 mars qui ont frappé l'aéroport de Zaventem s'élève à quelque 90 millions d'euros pour Brussels Airport, a indiqué le CEO de l'entreprise, Arnaud Feist. Les assurances interviennent pour un montant d'environ 50 millions d'euros, précise-t-il.

"Les amendes pour nuisances sonores causeront des dégâts irréparables à Zaventem"

Dans une lettre aux 18 ministres fédéraux, bruxellois et flamands concernés par le dossier des nuisances sonores liées à Brussels Airport, son patron, Arnaud Feist, met à nouveau en garde contre les conséquences de normes de bruit plus strictes à Bruxelles. Selon ce dernier, les avions de Brussels Airlines et de TUI Fly risqueraient également des amendes salées, rapporte De Tijd.

Bruxelles-Capitale contre Brussels Airport: rien ne va plus

La marge de tolérance accordée depuis 1999 par la Région bruxelloise en cas de dépassement des normes de bruit ne sera bientôt plus d'application. Les gros porteurs cargo et certains avions de ligne encourront de solides amendes. La menace de pertes d'emplois n'émeut pas la Région.

Manoeuvres kafkaïennes à l'aéroport de Zaventem

Le conflit à propos des routes aériennes au-dessus de Zaventem est à nouveau entièrement de retour. La Région bruxelloise resserre ses normes environnementales, le ministre flamand de la Mobilité Ben Weyts (N-VA) invoque un conflit d'intérêts. Ceci à un moment où l'exploitant de l'aéroport désire investir 1 milliard d'euros dans son élargissement.

"Le gouvernement bruxellois tue l'aéroport à petit feu"

Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport, ne veut pas entendre parler des amendes que la Région bruxelloise veut infliger aux compagnies aériennes qui dépasseraient les normes de bruits à partir du 1er janvier 2017. Les hésitations au sujet du survol de Bruxelles ne plaisent pas non plus au patron de l'aéroport, indique-t-il samedi dans les quotidiens De Tijd, De Morgen et Het Nieuwsblad.

L'aéroport de Bruxelles va beaucoup grandir d'ici 2040

Brussels Airport est là pour longtemps. Son CEO, Arnaud Feist, a présenté le plan de développement pour 2040. Il prévoit un quasi-doublement de sa fréquentation, à 40 millions de passagers, et peut-être un second terminal. Il propose une piste allongée pour réduire l'impact sonore des décollages et un forum de discussion.

Brussels Airport veut générer 120.000 emplois en 2040

Brussels Airport Company (BAC) ambitionne d'augmenter ses activités tant en termes de passagers que de transport de fret d'ici 2040. La vision stratégique présentée ce jeudi par le CEO Arnaud Feist prévoit également une multiplication par deux du nombre d'emplois générés par l'aéroport, soit 120.000 emplois dans 25 ans.