Tout sur armée

Depuis le début de l'intervention internationale en Libye, les six F-16 belges engagés dans le conflit ont effectué 448 sorties et ont largué 365 bombes, a détaillé le ministre de la Défense Pieter De Crem, jeudi, devant les Commissions des Relations extérieures et de la Défense de la Chambre. Le coût de la participation belge à l'intervention de la coalition atteint, à ce stade, 25 millions d'euros net.

Les Etats-Unis critiquent vivement certains de leurs alliés de l'Otan, accusés d'utiliser les budgets militaires pour réaliser des économies. C'est particulièrement vrai pour la Belgique.

Airbus et Boeing en sont à leur troisième duel en moins de 10 ans pour le contrat des ravitailleurs destinés à l'armée de l'air américaine, évalué entre 35 milliards et 40 milliards de dollars. US Aerospace, allié au russe Antonov, a soumis in extremis sa propre proposition.

EADS demande aux pays clients de l'A400M quelque 6,4 milliards d'euros supplémentaires pour boucler le programme, alors qu'ils ne veulent payer que 2 milliards, selon le représentant allemand aux négociations, cité jeudi dans un document du Parlement.