Tout sur argent

Le PDG de M6, Nicolas de Tavernost, hostile à un plafonnement du salaire des patrons, a estimé mercredi sur France Inter que son salaire de 1,4 million d'euros n'était "pas énorme", et fait valoir qu'il n'était pas "le mieux payé du groupe" et que "quelques footballeurs sont bien mieux payés" que lui.

L'un des problèmes de l'Europe, c'est son rapport à l'argent. En gagner beaucoup est souvent mal vécu ou plutôt mal vu par la majorité de la population. Dommage car ce rapport négatif à l'argent est un frein au dynamisme de notre vieux continent.

"Moi, le pognon, ça m'émeut." La phrase du regretté Michel Audiard a fait sourire des millions de cinéphiles même si je vous l'accorde, elle n'est pas d'un raffinement intellectuel monstre ! En matière de raffinement, et d'argent, il faudra plutôt lire le dernier livre du philosophe Pascal Bruckner, intitulé "la sagesse de l'argent", aux éditions Grasset.

Et si la Banque centrale européenne distribuait de l'argent directement aux ménages pour faire repartir l'inflation ? Hérésie pour beaucoup, l'idée aussi connue sous la notion d'"hélicoptère monétaire" est perçue comme "très intéressante", par le président de la BCE, Mario Draghi. Il remet au goût du jour un vieux débat lancé par l'économiste américain Milton Friedman en 1969.

La technologie révolutionne les métiers et la banque en particulier. Dernière victime en date de cette digitalisation des services bancaires, la gestion de portefeuille. Après le trading "online" et les paiements mobiles, de jeunes start-up technologiques emploient des robots pour gérer de manière automatisée l'argent de leurs clients.

A la veille de l'année nouvelle, les investisseurs souhaitent prévoir les tendances économiques futures et analyser les actifs prometteurs, dans le but de balancer convenablement leurs avoirs. Actions, obligations, immobilier, etc. Quels seront les placements capables d'optimiser les investissements des Belges en 2016 ? Décryptage avec des spécialistes du monde économique.

Simone Wapler, directrice de la rédaction des Publications Agora, est contre la disparition du cash suggérée par certains économistes ainsi que contre la décision du gouvernement de Manuel Valls visant à interdire les paiements en espèces au-delà de 1.000 euros. Selon elle, le cash protège nos démocraties.