Tout sur Arcelor Mittal

Les organisations syndicales d'Arcelor Mittal ont rencontré lundi après-midi une délégation de Liberty House, acquéreur privilégié des deux lignes de galvanisation situées à Flémalle ainsi que du Fer Blanc (Tilleur). Cette dernière a assuré aux représentants des travailleurs le maintien de l'emploi dans le bassin liégeois ainsi que l'investissement de quelque 22 millions d'euros.

Le conflit chez Segal, entreprise flémalloise spécialisée dans l'acier galvanisé, s'enlise malgré la reprise des discussions mercredi entre direction et syndicats dans le cadre d'une médiation sollicitée par la direction. Cette dernière a d'ailleurs quitté la table des négociations refusant d'étudier une contre-proposition de la délégation syndicale, a-t-on appris auprès de cette dernière.

Un piquet de grève est organisé à l'usine Segal, située à Ivoz Ramet (Flémalle) depuis vendredi dernier, a appris Belga de sources syndicales. Les travailleurs de l'entreprise, qui produit annuellement 600.000 tonnes d'acier galvanisé, revendique une augmentation salariale à la suite d'une réorganisation de travail consécutive à un investissement d'une vingtaine de millions d'euros afin d'augmenter de 30.000 tonnes la ligne de production.

La branche sud-africaine du géant de la métallurgie Arcelor Mittal (AMSA) va payer une amende de 100 millions d'euros après que la compagnie a admis avoir pratiqué l'entente sur les prix de l'acier, a annoncé lundi la commission de la concurrence en Afrique du Sud.

A la tête d'ArcelorMittal Liège depuis 2012, Bernard Dehut quittera la Cité ardente à la fin de l'année, indique mardi la Dernière Heure sur son site internet. Bernard Dehut sera remplacé par Mathieu Jehl, qui assure actuellement la direction de Sidmar, à Gand.

Le géant de l'acier ArcelorMittal, soutenu par les Etats-Unis et l'Europe, a fait mieux que prévu en 2014 en dégageant un excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 7,2 milliards de dollars, mais il se montre prudent pour 2015 en tablant sur un recul de sa performance opérationnelle.

ArcelorMittal a annoncé vendredi qu'elle maintenait sur le site de Liège 38 emplois supplémentaires, a déclaré Jordan Atanasov, secrétaire régional CSC Metea Liège. Ces 38 travailleurs ne rejoindront donc pas, comme prévu, les effectifs d'UDIL.

Selon une publication parue au Moniteur, le groupe ArcelorMittal a procédé à une réduction de capital de plusieurs millions d'euros d'ArcelorMittal Belgium. Le capital est passé de 20 millions à 4 millions, soit une réduction de 16 millions, rapporte L'Echo vendredi.

Quelque 300 travailleurs d'ArcelorMittal ont rejoint Namur lundi matin pour soutenir la négociation tripartite qui a lieu à l'Elysette en présence de la direction, des syndicats et des représentants du gouvernement wallon.

Le gouvernement wallon, la direction et les syndicats d'ArcelorMittal ont tenu lundi leur première réunion en vue d'aboutir à un accord sur les volets sociaux et industriels du dossier sidérurgique liégeois. La volonté des différentes parties est de travailler à un rythme soutenu même si à ce jour aucun problème n'a encore été résolu.

ArcelorMittal vient de demander à tous ses sous-traitants une réduction de 6 pc sur leurs prestations par rapport à l'année de base 2012 et ajoute que ces nouveaux prix "actualisés" devront être appliqués jusqu'au 31 décembre 2014, peut-on lire dans Het Nieuwsblad, De Standaard et La Meuse samedi.

Les différents acteurs regroupés dans la task force ArcelorMittal conservent l'objectif de trouver un repreneur pour l'ensemble du site sidérurgique liégeois, a indiqué mardi le ministre wallon de l'Economie, Jean-Claude Marcourt, à l'issue d'une réunion de ce groupe de travail qui associe syndicats, représentants politiques, économiques et publics.