Tout sur APD

Proximus écope d'une amende record de 50.000 euros de la part de l'Autorité de protection des données pour un conflit d'intérêts concernant son DPO (data protection officer), la personne en charge de la bonne mise en pratique du règlement RGPD au sein de l'entreprise, rapporte l'Echo lundi soir.

Imaginez : vous terminez vos courses, arrivez en caisse et, au lieu de devoir sortir votre carte bancaire, vous apposez votre pouce sur un écran, votre compte étant alors automatiquement débité. C'est ainsi que le distributeur français entend nous permettre de payer à l'avenir. "Aucun test en magasin n'est mené à ce stade mais nous effectuons des recherches techniques et légales afin de nous assurer que nous restons bien dans les clous", explique sa porte- parole, Siryn Stambouli.

L'Autorité de Protection des données belge (APD) ainsi que celle de Hesse en Allemagne ont été notifiées par l'entreprise Mastercard, dont le siège est à Waterloo, d'une fuite de données personnelles détectée le 19 août 2019 et qui aurait affecté un grand nombre de personnes, dont un nombre significatif seraient des clients allemands, ont-elles annoncé dans un communiqué. L'organisme belge n'est pas encore en mesure de préciser si des Belges sont concernés par cette fuite.

Un an après l'entrée en vigueur du RGPD, l'autorité de contrôle n'a pas réalisé la moindre inspection, ni prononcé la moindre sanction. Rencontre avec deux directeurs fraîchement nommés, qui veulent insuffler une nouvelle dynamique à l'institution.