Tout sur Anne-Françoise Bettens

Plus d'un Belge francophone sur quatre (28%) ne bénéficie pas d'un entretien d'évaluation par an, selon une étude de Protime, société spécialisée dans la gestion du temps et du personnel, réalisée auprès de plus de 1.000 Belges francophones. Un travailleur sur trois (31%) se déclare en outre favorable à une évaluation en continu alors que seuls 16% des travailleurs sont évalués sur base permanente à l'heure actuelle.