Tout sur Angela Merkel

Il est de tradition en tant que Chief Economist de se prononcer, chaque début d'année, sur les perspectives macroéconomiques auxquelles le monde pourrait être confronté dans les 12 prochains mois. Entre indicateurs économiques, contexte politique, guerre commerciale et autres tweets émanant de la Maison Blanche, cet exercice de prévision n'est pas une mince affaire.

Le pays, qui n'a pas assez investi dans les secteurs porteurs de l'économie, va avoir du mal à s'adapter aux évolutions du monde.

Le gouvernement allemand veut adopter vendredi un paquet de mesures en faveur du climat d'un montant d'au moins 100 milliards d'euros d'ici à 2030, selon un projet en discussion au sein du gouvernement et dont une copie a été obtenue par l'AFP jeudi.

Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a indiqué jeudi à Berlin qu'il souhaitait à terme rouvrir la discussion sur l'épineuse question de la dette avec les créanciers de la Grèce alors que ses partenaires européens se sont toujours opposés à un effacement.

Les partis de la coalition d'Angela Merkel tenaient des réunions de crise lundi, leur gouvernement étant fragilisé par de piètres scores aux élections européennes, la démission de la cheffe des sociaux-démocrates et les difficultés de celle des chrétiens-démocrates.

Encouragés par l'Union européenne, le gouvernement britannique et l'opposition travailliste redoublaient d'efforts jeudi pour trouver un compromis et éviter un Brexit sans accord, sujet que devrait également aborder la chancelière allemande Angela Merkel lors d'une visite à Dublin.

La Chine fait peur. La Chine fait peur aux Américains, elle fait peur aux Européens... Mais faut-il vraiment avoir peur de la Chine ?

Longtemps enviée pour sa vigueur économique et ses excédents insolents, l'Allemagne guette avec anxiété la première estimation mardi de son produit intérieur brut 2018, qui pourrait révéler une "récession technique" et envenimer le débat budgétaire.