Tout sur Andrew Bailey

L'envolée de l'inflation sera au coeur de la réunion jeudi de la Banque centrale européenne, mais sans la faire dévier de son cap, renvoyant à décembre le début de normalisation progressive de la politique monétaire.

Les yeux rivés sur l'envolée de la courbe d'inflation, la Banque centrale européenne devrait conserver jeudi son cap expansif, jouant la prudence et l'attentisme quand d'autres grands argentiers annoncent la normalisation progressive de la politique monétaire.

Une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne sans accord est "l'une des nombreuses possibilités à laquelle les banques britanniques doivent se préparer", a averti mercredi la Banque d'Angleterre dans un communiqué, tandis que les négociations sur le Brexit patinent.

La Banque d'Angleterre (BoE) a annoncé mercredi une baisse surprise de ses taux à 0,25% afin d'aider l'économie britannique face au "choc" de l'épidémie de coronavirus, une décision qui intervient quelques heures avant la présentation du budget par le gouvernement.