Tout sur Andela

La guerre pour le talent fait rage comme jamais. Les start-up voient leurs meilleurs collaborateurs débauchés par de grandes entreprises qui n'hésitent pas à jouer du carnet de chèques jusqu'à ce que leur proposition soit " impossible à refuser ".

Qui croit encore que l'Afrique n'est pas capable de fournir des services technologiques de qualité ? En tout cas, certainement pas Mark Zuckerberg, qui a investi via sa fondation 24 millions de dollars en 2016 dans Andela, une start-up nigériane qui fournit des logiciels au monde entier. Ni Merijn Campsteyn, qui a créé sa société informatique à Louvain et fait aujourd'hui appel aux programmateurs d'Andela...