Tout sur Amancio Ortega

L'association Oxfam a à nouveau réussi à faire parler d'elle en annonçant que les 26 personnes les plus riches du monde posséderaient à elles seules une fortune équivalente à celle de la moitié la plus pauvre de la population mondiale, soit environ 4 milliards d'individus. Elle en profite, comme d'habitude, pour stigmatiser le système capitaliste et réclamer des mesures de redistribution plus fortes que celles que l'on connaît actuellement. A supposer l'affirmation chiffrée factuellement exacte, c'est cette conclusion qui mérite d'être critiquée.

Pendant que la classe moyenne se morfond et vote parfois par dépit pour les partis populistes, les milliardaires, eux, sont de plus en plus nombreux - 2000 de par le monde - et de plus en plus riches. Leur fortune a augmenté de 18% en un an. C'est mieux que l'indexation salariale de milliards de personnes réunies.

Les cinq personnes les plus riches du monde ont vu s'évaporer en une seule journée 8,7 milliards de dollars. Il s'agit d'une conséquence directe de la chute des bourses chinoises et des tensions accrues entre l'Arabie Saoudite et l'Iran.