Tout sur alibaba

Le géant chinois de la vente en ligne Alibaba a lancé mercredi une nouvelle société dédiée au sport professionnel, alors que le groupe cherche à se diversifier au-delà du commerce électronique, secteur où il subit un essoufflement de la demande.

Le géant américain Amazon a ouvert jeudi une boutique sur une plateforme d'Alibaba, le numéro un chinois du commerce électronique, avec l'objectif de muscler sa présence en Chine, un marché crucial où son propre site ne connaît qu'un succès très limité.

Le fondateur du géant de la distribution chinois Alibaba a assisté vendredi à l'ouverture de la Bourse depuis le célèbre parquet de Wall Street, en attendant les débuts de cotation de son groupe.

Commerce en ligne, paiement, vidéo à la demande, voiture avec chauffeur, logistique, distribution... Alibaba, la nouvelle gloire de Wall Street, propose une multitude de services et détient des participations dans des tas d'entreprises, en Chine et à l'étranger. Une infographie pour savoir qui est Alibaba.

Dopés par l'explosion de l'usage du Web en Chine, les géants chinois du Net commencent à regarder en dehors de leurs frontières. Et, étendard du foisonnement innovant chinois, de plus en plus de start-up émergent en Chine ou à destination d'un public plus large. Certains pronostiquent un impact important sur l'Internet dans un avenir proche.

Google aurait contacté deux firmes de capital-investissement afin de boucler une offre sur Yahoo!. Celui-ci est déjà l'objet d'une offre officielle du chinois Alibaba. Microsoft, malgré un rapprochement avorté en 2008, fourbirait lui aussi ses armes financières.