Tout sur Alibaba

Mauvaise nouvelle pour Ant Financial et son propriétaire Alibaba. Alipay, son application de paiement très populaire en Chine, pourrait ne plus être autorisée à proposer des petits prêts. "Depuis deux ans, le gouvernement chinois limite le pouvoir des géants de la tech comme Alibaba", explique Pascal Coppens, expert de la Chine.

La Chine poursuit sa reprise en main de l'économie au nom de la "prospérité commune". Ant Group, le bras financier d'Alibaba, va devoir partager sa montagne de données avec l'Etat.

Le bénéfice connaît un repli de 5% sur un an et n'est pas étranger aux récentes décisions prises par le régime chinois. Au printemps, le groupe fondé par le charismatique milliardaire Jack Ma a été condamné à une amende de 2,3 milliards d'euros pour entrave à la concurrence.

Alibaba risque une amende record en Chine pour pratiques anti-concurrentielles, rapporte vendredi le Wall Street Journal (WSJ), alors que le géant du commerce électronique est depuis des mois dans le viseur du régime communiste.

Les chauffeurs UBER ne sont pas contents et ils l'ont montré en manifestant devant le cabinet de Rudi Vervoort, le ministre président de la Région bruxelloise. Il faut dire que ce dernier a interdit, depuis ce lundi, à ces chauffeurs, d'utiliser leur smartphone pour accepter des courses. Or, comme vous le savez, ces chauffeurs indépendants fonctionnent exclusivement via une application sur smartphone.

La Chine n'a jamais autant compté de milliardaires en dépit de la pandémie qui ébranle l'économie mondiale et le pays surpasse désormais en nombre ses deux poursuivants cumulés dont les Etats-Unis, selon un classement publié mardi.

Le géant du commerce électronique Alibaba, à l'origine en 2009 de l'événement de commerce électronique "Fête des célibataires", a enregistré des ventes records à cette occasion chiffrées à plus de 498 milliards de yuan (près de 65 milliards d'euros). Pas moins de 800 millions de consommateurs ont cette fois fait la chasse aux bonnes affaires en Chine mercredi.