Tout sur Alexandre de Juniac

Le directeur général de l'IATA (Association internationale du transport aérien), Alexandre de Juniac, s'est inquiété de l'avenir des liaisons aériennes entre l'Union européenne et la Grande-Bretagne en cas d'échec des négociations du Brexit.

Les compagnies aériennes ont transporté un nombre record de passagers l'an dernier à travers le monde. Le cap des 4 milliards de voyageurs a ainsi été franchi pour la toute première fois en 2017, a annoncé jeudi l'Association internationale du transport aérien (Iata) à Montréal.

Les prévisions de bénéfices des compagnies aériennes accusent un recul cette année, en raison d'une augmentation des coûts salariaux et du prix du carburant, a fait valoir le secteur réuni à Sydney à l'occasion d'un sommet mondial aérien. En Europe, les transporteurs tablent sur un bénéfice par passager de 6,4 euros en moyenne.

Une interdiction des ordinateurs portables en cabine sur les vols entre l'Europe et les États-Unis pourrait coûter plus d'un milliard d'euros aux compagnies aériennes et à leurs passagers, d'après les estimations d'Alexandre de Juniac, le directeur de l'Association internationale du transport aérien (Iata), qu'il a confiées mercredi lors d'un entretien avec Bloomberg Television.

L'industrie du transport aérien devrait dégager un bénéfice net record de 35,6 milliards de dollars (35,5 milliards de francs) en 2016. L'IATA a annoncé jeudi à Genève que ce montant devrait diminuer à 29,8 milliards en 2017.