Tout sur Alexander De Croo

"Nous avons non seulement besoin d'un plan de relance mais aussi d'un plan de confiance dans notre pays." Le Premier ministre Alexander De Croo a cerné sa mission fondamentale, existentielle même : faire en sorte que le gouvernement qu'il préside ne soit pas le dernier du pays, que les partis nationalistes ne deviennent pas majoritaires en Flandre au prochain scrutin, comme semblent l'indiquer les sondages les plus récents.

L'ancien président du conseil provincial du Brabant wallon, Mathieu Michel (MR) vient de prêter serment comme secrétaire d'Etat au Numérique. Une compétence autrefois occupée avec un certain dynamisme par Alexander De Croo (Open Vld), le nouveau Premier ministre.

Les sept partis de la coalition se sont accordés mais ils sont encore loin de jouer à l'unisson. Les zones d'ombre et marges d'interprétation foisonnent dans l'accord de gouvernement. Et cela n'a en fait rien d'exceptionnel ni de malsain pour le fonctionnement politique.

L'Inspection spéciale des impôts (ISI) a enfin reçu, fin août des mains de l'administration fiscale allemande, "des données de masse concernant des contribuables belges cités dans l'affaire Panama Papers", confirme le ministre des Finances Alexander De Croo (Open VLD). L'information est relayée jeudi dans Le Soir, De Tijd et Knack, les quotidiens belges qui avaient contribué à révéler le scandale global d'évasion fiscale.

Six mois après que Jos Clijsters a proposé de rester deux ans de plus comme président de Belfius, la banque a mandaté un chasseur de tête pour lui trouver un successeur, font part vendredi L'Echo et De Tijd qui ont appris l'information de plusieurs sources.

Venue faire le point en commission des Finances de la Chambre sur les mesures de soutien visant à atténuer les effets de la crise, la Banque nationale de Belgique (BNB) a dévoilé quelques chiffres sur l'octroi de crédit bancaire au cours des trois derniers mois. Il ressort de ces chiffres que moins d'un milliard de nouveaux crédits accordés par les banques aux entreprises entre la fin mars et la mi-juin ont bénéficié de la garantie publique.

Le système de garantie publique mis en place par le gouvernement pour soutenir les entreprises face à la crise expose trop nos banques, selon l'agence de notation Moody's.

Les travailleurs mis au chômage temporaire et les entreprises contraintes de fermer leurs portes ou dont l'activité économique chute fortement vont pouvoir bénéficier de mesures favorables de la part du secteur de l'assurance, annoncent jeudi l'union professionnelle Assuralia et la Banque nationale de Belgique. Un dispositif concernant les assurances relatives au solde restant dû et les assurances-incendie sera notamment mis en place.

Le patron de Lufthansa Carsten Spohr est arrivé vendredi vers 11h40 au 16 rue de la Loi. Il doit y évoquer avec le gouvernement le sort de Brussels Airlines, filiale du géant allemand, qui a annoncé une restructuration qui menace un millier d'emplois, soit un quart de son personnel.

Les syndicats de Brussels Airlines refusent de négocier avec la direction de la compagnie sur le plan annoncé mardi, qui menace jusqu'à 1.000 emplois, tant qu'ils n'en savent pas plus sur l'avenir immédiat de l'entreprise, annoncent-ils jeudi en front commun. Selon eux, les propositions actuellement sur la table ne sont "ni sérieuses, ni réalistes, ni négociables et même illégales".

La procédure Renault a été demandée pour Brussels Airlines, a-t-on appris mercredi de source syndicale, au lendemain de l'annonce par la compagnie aérienne de son intention de supprimer un millier d'emplois en son sein. Un nouveau conseil d'entreprise extraordinaire est prévu vendredi.

Le ministre des Finances défend la stratégie de déconfinement du gouvernement et revient sur le dispositif de soutien aux ménages et aux entreprises négocié avec les banques. Des banques qui, selon lui, ont aujourd'hui beaucoup plus de respect pour le monde politique qu'il y a 10 ans, lorsque la finance se croyait intouchable.

Tax shelter, réserves immunisées et versements d'impôts anticipés sont les trois pistes fiscales étudiées par le ministre des Finances, Alexander De Croo (Open Vld), pour lancer un deuxième paquet de mesures de soutien aux entreprises, après son plan "bazooka" de 50 milliards d'euros, rapporte l'Echo.

Les exportations des entreprises flamandes sont restées sous un tiers de leur niveau normal au cours des deux derniers mois, ressort-il jeudi de l'enquête hebdomadaire "coronavirus" réalisée par l'organisation patronale flamande Voka auprès de 900 entreprises. L'ensemble des exportations belges devraient elles aussi diminuer de 10,6% en 2020, selon les dernières estimations de la Commission européenne.

Plus de 3,9 millions de personnes (55% des contribuables) recevront une proposition de déclaration simplifiée dans le courant du mois de mai, soit 730.000 de plus qu'en 2019, ont indiqué mardi le SPF Finances et le ministre Alexander De Croo. Malgré la crise du coronavirus, l'administration a fait en sorte de maintenir les délais de rentrée des déclarations afin de garantir le bon déroulement de l'enrôlement de l'impôt.