Tout sur Airbnb

Quand les touristes pourront à nouveau franchir les frontières, les logements de vacances seront vraisemblablement pris d'assaut. Les propriétaires qui espèrent arrondir leurs fins de mois en proposant leur appartement ou résidence secondaire sur des plateformes de location les arrondiront sans doute un peu moins: à partir de cette année, le fisc exigera sa part.

Apple est la marque la plus valorisée au monde, devant Amazon et Google, selon une étude publiée mardi par le cabinet spécialisé Brand Finance, qui note plus globalement la bonne résistance des marques technologiques dans le contexte épidémique.

Exubérants les marchés ? Le déversement de montants astronomiques de liquidités par les banques centrales pour faire face à la crise économique liée au Covid-19 donne lieu à des situations aberrantes, laissant parfois l'impression d'un grand casino boursier.

La Belgique va obliger des plate-formes communautaires de locations de logement comme Airbnb à collaborer avec le fisc. Concrètement, ces entreprises devront chaque année communiquer à l'administration fiscale les montants perçus par les particuliers belges qui mettent leur bien en location via leur plateforme, écrivent jeudi Het Nieuwsblad et De Standaard.

La plateforme de location de logements Airbnb, qui a bousculé l'industrie du tourisme, cartonnait à l'occasion d'une première cotation exubérante à Wall Street jeudi.

Nous sommes ou serions face à une bulle. Elle pourrait exploser d'un moment à l'autre. Sauf qu'en Bourse, le timing est crucial. Et s'il est possible de reconnaitre une bulle, il est en revanche impossible de savoir quand elle va exploser. Explications.

L'économie de partage, dite disruptive, était super-tendance avant le coronavirus. Appelée également "de plateforme", cette économie se fonde sur la rationalisation des coûts. Contrairement aux babyboomers, les générations Y et Z attachent moins d'importance à la propriété qu'à l'usage.

Rachats d'hôtels de luxe, lancement d'un concept d'hôtel mobile, tentative d'achat d'Air France-KLM : le patron du numéro un européen de l'hôtellerie, Sébastien Bazin, est un hyperactif. Il s'explique sur cette frénésie qui vise à remodeler son groupe face à la montée de Booking et d'Airbnb.

La taxation de l'économie numérique est un sujet complexe. En effet, tout le monde s'accorde à dire que l'économie numérique en tant que telle n'existe pas. On assiste toutefois à une digitalisation poussée de la société et des tendances claires se dessinent. Airbnb n'exploite pas de B&B, Uber ne possède pas de taxis, ... et pourtant, ces entreprises pèsent des milliards de dollars dans le monde entier. Dès lors, la question se pose de savoir comment taxer ces entreprises. C'est ce thème qu'a analysé la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) dans son magazine REFLECT.

Avec l'engouement suscité par l'économie de partage, la possession d'un bien perd de son importance. Un changement de valeurs qui a des répercussions sur le secteur immobilier dont le modèle de rentabilité classique est basé sur la propriété.

La plateforme de logements Airbnb a contre-attaqué vendredi dans sa bataille contre la mairie de New York, l'assignant en justice pour "abus de pouvoir" après l'adoption d'un arrêté l'obligeant à lui communiquer la liste de ses hôtes.

Grâce à leurs armées de "data scientists" et leur puissance technologique de feu, les plateformes numériques ont bouleversé les relations qu'une société entretient avec sa clientèle. Suivi et rapidité des livraisons, qualité des outils, notation des prestations, recommandations personnalisées, etc. Ces nouveaux standards obligent les entreprises traditionnelles à s'adapter... et à faire mieux !

On aurait tort de ne juger les géants technologiques que par le prisme financier et économique, à travers leur mainmise sur l'économie mondiale, des valorisations jamais atteintes en quelques années seulement menaçant de plus en plus de secteurs à mesure qu'ils avancent.

La Commission européenne et les autorités de protection des consommateurs de l'UE ont demandé lundi à la plate-forme communautaire de location de logements de vacances Airbnb de mettre avant fin août ses conditions générales en concordance avec le droit des consommateurs de l'UE et d'appliquer une tarification transparente.

Limitation aux rez-de-chaussée, entrée indépendante exigée: pour endiguer l'explosion des locations via les plateformes de type Airbnb, des villes d'Espagne font preuve d'ingéniosité tandis que Palma de Majorque s'apprête à les interdire purement et simplement.