Tout sur Aion

L'ouverture des données financières prévue dans la directive PSD2 a permis d'atteindre une meilleure visibilité sur nos comptes de paiement. De nouvelles applis ont vu le jour pour jouer un rôle de banquier ou comptable " de poche ". Cependant, bien que ces nouvelles fintechs aient amélioré l'expérience client, l'open-banking est toujours en chantier et tarde à délivrer ses promesses.

Presque la totalité des Belges (95%) affirment que leur manière de consommer et d'économiser a changé après le cap de la quarantaine, selon une étude réalisée auprès de 1.000 personnes par la banque en ligne Aion. Ce type de clients semble par contre mal préparé face à la succession, avec 70% de sondés n'ayant rien planifié en la matière et deux tiers n'ayant pas mis en place de testament.

C'est une toute bonne pioche et la preuve que la banque numérique disponible par abonnement veut s'installer durablement dans notre pays : Aion Bank vient de nommer Kim Van Esbroeck au poste de directrice "pays" (dit plus simplement : CEO belge).

Consommer des services bancaires comme on consomme des séries télé : c'est ce que propose Aion, première banque belge 100 % digitale fonctionnant uniquement sur abonnement.