Tout sur AIE

Les énergies renouvelables, dont les capacités ont crû fortement cette année malgré la crise, devraient devenir en 2025 la première source de production électrique dans le monde, devant le charbon, estime l'Agence internationale de l'énergie (AIE), qui appelle au maintien des soutiens publics.

Après le rebond constaté en 2017, les émissions mondiales de CO2 liées à l'usage de l'énergie ont de nouveau augmenté en 2018, tirées par une consommation d'énergie toujours plus forte, selon des données publiées mardi par l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

La consommation mondiale de charbon va fortement ralentir jusqu'en 2021, sous l'effet notamment d'une efficacité énergétique accrue, mais ce combustible très polluant demeurera incontournable dans la production électrique en Asie, estime lundi l'Agence internationale de l'énergie.