Tout sur AIE

Le marché pétrolier devrait progressivement se rééquilibrer autour de 80 dollars le baril à l'horizon 2020 grâce à une offre moins abondante, a prédit mardi l'Agence internationale de l'énergie, qui n'exclut toutefois pas la possibilité d'une période prolongée de prix bas qui accroîtrait la dépendance aux pays du Moyen-Orient.

L'Agence internationale de l'Energie (AIE) a annoncé jeudi avoir augmenté sa prévision de demande mondiale de pétrole, en raison du froid inhabituel qui a régné dans de nombreux pays de l'OCDE au deuxième trimestre.

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a révisé en nette baisse ses prévisions de demande mondiale de pétrole pour 2011 et 2012 en raison de "l'aggravation" du contexte économique et de prix élevés, dans son rapport mensuel.

Si nous ne trouvons pas 38.000 milliards de dollars à investir dans la production d'énergie d'ici 2035, la production n'augmentera pas autant qu'elle doit le faire, prévient l'AIE. Avec, à la clé, des prix bien supérieurs à ce qu'ils sont aujourd'hui.

La demande mondiale de pétrole devrait augmenter de 1,5 million de barils par jour (mbj) en 2012, contre 1,2 mbj cette année, cette hausse provenant entièrement des pays émergents, a annoncé l'Agence internationale de l'énergie (AIE) mercredi.

Les prix élevés du pétrole commencent à affecter la demande, qui tend à faiblir depuis quelques mois, a souligné mardi l'Agence internationale de l'énergie, en maintenant inchangées ses prévisions de demande mondiale d'or noir pour cette année.

"L'incertitude concernant une nouvelle récession dans l'OCDE persiste" et l'année 2011 "présente un risque de révision à la baisse des prévisions de demande encore plus important", prévient l'Agence internationale de l'énergie, bras énergétique de l'OCDE.

"En 2000, les Etats-Unis avaient consommé deux fois plus d'énergie que la Chine : aujourd'hui, la Chine consomme plus que les Etats-Unis !", affirme l'Agence internationale de l'énergie, suscitant l'ire de l'Empire du milieu qui dénonce des données "non fiables".