Tout sur Agoria

Offres d'emploi et chasseurs de tête ringardisés

Selon les calculs effectués par la fédération professionnelle Agoria, pas moins de 600 000 postes à pourvoir concerneront des talents numériques en Belgique d'ici 2030. On peut donc bel et bien parler, pour une société telle que Dell Technologies, de "war for talent", d'une guerre à livrer ces prochaines années afin d'attirer et de fidéliser les talents nécessaires. Heureusement, ces collaborateurs, une fois ferrés, sont également nos meilleures "armes".

"L'allongement du temps de carrière n'est pas compromis" par les négociations salariales

Agoria, la fédération de l'industrie technologique, est satisfaite du projet d'accord auquel ont abouti les syndicats et les patrons mardi matin, à l'aube. Le résultat est "équilibré", a déclaré le CEO, Marc Lambotte. Les discussions autour du chômage avec complément d'entreprise (RCC, ex-prépension) ne compromettent pas les intentions du gouvernement en termes d'allongement de carrière, selon lui.

"Cette nouvelle grève nationale entame énormément la réputation de la Belgique"

Cette nouvelle grève nationale entame énormément la réputation de la Belgique, avertit le CEO d'Agoria, Marc Lambotte. "Nous avons, dans les quartiers généraux des grandes entreprises internationales, la réputation d'être un pays où l'on fait tout le temps grève, un pays non fiable pour investir", déplore le patron de la fédération de l'industrie technologique.

Le plan de "transformation" de Proximus impliquerait 1.900 départs et 1.250 engagements

Le plan de "transformation" de Proximus impliquerait le départ de 1.900 personnes mais aussi 1.250 engagements, a indiqué le ministre de l'Emploi, Kris Peeters, à l'issue d'une réunion avec la CEO et le président du conseil d'administration de l'entreprise, Dominique Leroy et Stefaan De Clerck, le Premier ministre, Charles Michel, et le ministre des Télécommunications, Philippe De Backer.