Tout sur Agence fédérale de contrôle nucléaire

L'Agence fédérale de contrôle nucléaire a tenu à rassurer ce vendredi matin : les intempéries qui ont ravagé la région liégeoise ne mettent pas en danger la centrale de Tihange. "Le risque d'inondation autour de la centrale nucléaire de Tihange reste sous contrôle et il n'y a pas de danger immédiat pour la centrale nucléaire", a tweeté l'AFCN.

L'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) a autorisé le redémarrage de Tihange 2, indique-t-elle mardi dans un communiqué. Le retour de l'unité sur le réseau devrait intervenir dans les prochains jours, selon le planning que le groupe énergétique Engie Electrabel doit définir. Le réacteur était à l'arrêt depuis le mois d'août.

L'Agence fédérale de Contrôle nucléaire (AFCN) a donné son accord vendredi à l'exploitant Engie Electrabel pour le redémarrage de Doel 2, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

"L'annonce (mardi par Engie Electrabel) de la prolongation de l'indisponibilité des réacteurs nucléaires Doel 1 et 2 n'est pas une chose nouvelle", a déclaré mercredi Marie Christine Marghem (MR) lors d'une conférence de presse. La ministre fédérale de l'Energie a assuré que l'approvisionnement énergétique serait bien assuré, d'autant que le réacteur de Tihange 3 pourra être remis en service plus tôt que prévu.

La centrale de Tihange 1 sera redémarrée lundi, a annoncé vendredi son exploitant Engie Electrabel. Le réacteur nucléaire était à l'arrêt depuis le 13 octobre pour maintenance. L'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) avait donné son feu vert pour ce redémarrage au début du mois.

Entre le béton qui s'effrite, les fuites et les révisions obligatoires, un seul réacteur nucléaire fonctionnera en novembre. Le spectre du délestage fait son grand retour...