Tout sur Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire

Les ondes émises par un gsm auraient provoqué l'arrêt du réacteur de Tihange 3, a affirmé mardi le député Samuel Cogolati (Ecolo-Groen) en sous-commission Sécurité nucléaire de la Chambre. L'écologiste a réclamé une nouvelle réunion sur le sujet et reproché à Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN) de ne faire la transparence sur cet incident.

La société française est en position de force pour les négociations avec le gouvernement belge. Elle dénonce une décision tardive et regrette un passif avec l'Etat. Surtout, sa stratégie a changé.

Elia soutient une sortie complète en affirmant qu'il y a assez de centrales au gaz. Une note envoyée par Engie aux co-formateurs du gouvernement De Croo laissait déjà entendre, en septembre 2000, les mesures à entreprendre pour le plan B. Rien n'a été fait.

Une prolongation des réacteurs de Doel 4 et Tihange 3 est possible d'un point de vue de la sécurité nucléaire moyennant une mise à jour des installations, a indiqué lundi l'Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN) dans un communiqué. Afin que "tout soit en ordre pour 2025", année prévue de sortie du nucléaire, le gouvernement doit prendre une "décision claire" au premier trimestre, précise l'Agence qui insiste également sur une "approche globale" élaborée avec tous les acteurs concernés.

L'Agence fédérale de contrôle nucléaire a tenu à rassurer ce vendredi matin : les intempéries qui ont ravagé la région liégeoise ne mettent pas en danger la centrale de Tihange. "Le risque d'inondation autour de la centrale nucléaire de Tihange reste sous contrôle et il n'y a pas de danger immédiat pour la centrale nucléaire", a tweeté l'AFCN.

L'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) a autorisé le redémarrage de Tihange 2, indique-t-elle mardi dans un communiqué. Le retour de l'unité sur le réseau devrait intervenir dans les prochains jours, selon le planning que le groupe énergétique Engie Electrabel doit définir. Le réacteur était à l'arrêt depuis le mois d'août.

L'Agence fédérale de Contrôle nucléaire (AFCN) a donné son accord vendredi à l'exploitant Engie Electrabel pour le redémarrage de Doel 2, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

"L'annonce (mardi par Engie Electrabel) de la prolongation de l'indisponibilité des réacteurs nucléaires Doel 1 et 2 n'est pas une chose nouvelle", a déclaré mercredi Marie Christine Marghem (MR) lors d'une conférence de presse. La ministre fédérale de l'Energie a assuré que l'approvisionnement énergétique serait bien assuré, d'autant que le réacteur de Tihange 3 pourra être remis en service plus tôt que prévu.

La centrale de Tihange 1 sera redémarrée lundi, a annoncé vendredi son exploitant Engie Electrabel. Le réacteur nucléaire était à l'arrêt depuis le 13 octobre pour maintenance. L'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) avait donné son feu vert pour ce redémarrage au début du mois.

Entre le béton qui s'effrite, les fuites et les révisions obligatoires, un seul réacteur nucléaire fonctionnera en novembre. Le spectre du délestage fait son grand retour...