Tout sur AÉROPORTS

Quelque 193 aéroports européens sont menacés d'insolvabilité dans les prochains mois si le trafic passagers ne commence pas à se redresser d'ici la fin de l'année, alerte mardi l'Airport Council International (ACI) Europe, qui les représente. L'organisation met en garde contre "l'effondrement de parties importantes du système de transport aérien" alors que la tendance à la baisse des chiffres du trafic passagers se poursuit.

"Trop is te veel", a déclaré mardi à Silly le ministre wallon en charge des Aéroports, Jean-Luc Crucke. "Skeyes n'est plus un partenaire en terme de fiabilité", a ajouté le ministre qui a annoncé la création d'un front wallon "dur et déterminé" des aéroports et de la Sowaer (Société wallonne des aéroports) contre le gestionnaire du trafic aérien Skeyes.

C'est une première mondiale : quatre robots gèrent désormais le parking longue durée de l'aéroport de Lyon. Avec, à la clé, un sérieux gain de temps et de place.

Les aéroports européens n'ont pas la capacité suffisante pour faire face à la croissance du trafic aérien attendue lors des prochaines décennies, selon une étude d'Eurocontrol, l'organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne. Ses conclusions ont été présentées mardi lors l'assemblée générale de l'Association mondiale des aéroports (ACI) à Bruxelles. D'après elles, les retards sont en augmentation et, sans nouvelles mesures, les aéroports européens seront incapables d'accueillir 1,5 million de vols et 160 millions de passagers en 2040.