Tout sur Adecco

Adecco, le numéro un mondial du travail temporaire, a vu son bénéfice net pour 2015 s'effondrer de 99% à 8 millions d'euros, plombé par des écarts d'acquisition, a-t-il annoncé mercredi.

L'école de management Insead et le groupe suisse Adecco ont publié ce mardi leur classement des pays affichant la meilleure compétitivité pour les talents, en marge du Forum économique mondial à Davos. La Belgique ne figure pas dans le top 10.

Conséquence d'un amortissement de survaleur de 740 millions d'euros sur ses activités en Allemagne et en Autriche, notamment, le suisse Adecco a plongé dans le rouge au 3e trimestre. Le numéro un mondial du travail temporaire a essuyé une perte nette de 513 millions d'euros, contre un bénéfice net de 198 millions un an auparavant.

Son nom reste assez peu connu en Belgique, même dans les milieux d'affaires, aussi vrai que sa carrière s'inscrit depuis longtemps à l'étranger. A 52 ans, Alain Dehaze figure pourtant parmi la poignée de Belges arrivés à la tête d'un groupe figurant dans le top 500 mondial du magazine "Fortune".