Tout sur Actiris

La Région de Bruxelles-Capitale compte actuellement 113 métiers identifiés comme fonctions critiques, pour lesquelles les employeurs peinent à recruter, indique l'office régional de l'emploi Actiris vendredi. La construction, l'informatique, l'enseignement et les soins aux personnes sont notamment concernés.

Le nombre d'offres d'emploi dans le secteur de la sécurité a été multiplié par huit en deux ans à Bruxelles, stimulé par la crise du coronavirus, rapporte vendredi une étude de l'observatoire view.brussels qui analyse l'évolution des services aux entreprises dans la région. Le catering et le nettoyage ont, eux, été durement touchés, notamment à cause du télétravail.

La Région bruxelloise dénombrait 84.459 chercheurs d'emploi en avril, une diminution de 5,4% (soit de 4.860 personnes) par rapport au même mois l'année dernière et de 1,7% (1.419 personnes) en comparaison avec mars dernier, selon les statistiques publiées mercredi par Actiris.

Fin mars, la Région de Bruxelles-Capitale comptait 85.878 chercheurs et chercheuses d'emploi pour un taux de chômage de 14,9%, soit une baisse de 5,6% par rapport à mars 2021 (-5.140 personnes), indique Actiris lundi. Le mois de mars a été marqué par un nouveau recul du nombre de demandeurs d'emploi inoccupés en Wallonie (-3,3% par rapport à mars 2021), selon le Forem. Tandis que la Flandre comptait 182.442 demandeurs d'emploi en mars, soit 1.760 de moins qu'un mois auparavant et une baisse de 13% en comparaison avec mars 2021.

Dans cette série spéciale de Trends-Tendances Podcast, nous nous intéressons aux CEO's de demain. Ces podcasts sont complémentaires à une enquête menée par Trends-Tendances en collaboration avec PwC. Tout au long des épisodes, Valérie Thys s'entretient avec des CEO's visionnaires qui nous partageront leur expérience, leur vision et qui pourraient servir de modèle pour les CEO's du futur.

Le taux de chômage en Région bruxelloise s'élevait à 15,8% le mois passé, identique à celui d'août 2019, et en léger retrait (-0,2%) par rapport à août 2020, annonce jeudi Actiris. Fin août 2021, 90.863 chercheurs d'emploi inoccupés (DEI) étaient recensés en Région de Bruxelles-Capitale, soit une stabilisation par rapport à l'année précédente (-64 personnes, - 0,1%).

Le chômage a augmenté de 0,7% par rapport au mois de juin et de 1,1% par rapport au mois de juillet 2020. Il est en baisse chez les jeunes depuis un an (-7,7%) mais atteint toujours un taux de 20%. En Flandre, les chiffres du chômage sont en nette amélioration puisque la région compte 13% de demandeurs d'emploi en moins par rapport à l'année dernière à la même époque.

Bruxelles comptait près de 90.000 chercheuses et chercheurs d'emploi fin juin, soit une augmentation de 3% par rapport au même mois l'an dernier, annonce l'office de l'emploi bruxellois Actiris vendredi. L'organisme a publié plus du double d'offres par rapport à juin 2020, mais ces chiffres doivent être interprétés avec réserve.

Fin avril, la Région bruxelloise comptait 89.319 demandeurs d'emploi, soit 2.048 de plus par rapport à avril 2020 (+ 2,3%). La hausse du chômage est relativement semblable à celle constatée ces derniers mois, indique mardi Actiris. La réouverture des terrasses dans l'horeca le 8 mai prochain fait remonter les offres d'emploi dans ce secteur.