Tout sur actions

Le matin du 20 mai dernier, Li Hejun, alors 2e homme le plus riche de Chine, était encore l'heureux propriétaire de 28 milliards d'euros en actions de sa société de panneaux solaires, Hanergy. Mais la matinée ne s'est pas déroulée comme prévu.

Les marchés boursiers européens ont enregistré des records depuis 3 mois. Une bonne nouvelle pour ceux qui ont la chance de se positionner à temps et d'en profiter. Il n'empêche, pas mal d'observateurs se demandent si toute cette euphorie boursière est bien raisonnable.

S'ils misent toujours les actions, les 16 spécialistes que nous avons interrogés s'attendent à un tassement des performances et jouent à nouveau la carte du dividende. Géographiquement, toutes les régions semblent présenter des atouts et des défauts même si l'Europe reste la destination privilégiée.

La fin de l'année ne se déroule pas tout à fait comme l'avaient pensé la plupart des spécialistes boursiers... Début décembre encore, la plupart d'entre eux croyaient que de dernier mois de l'année se terminerait par un rally donc une hausse des actions, notamment en Europe pour rattraper une partie du retard sur les actions américaines qui ont très bien performées en 2014.

D'après l'opinion commune, les plus-values sur actions et sur les autres instruments financiers échapperaient à toute taxation pour les individus résidant en Belgique. La réalité est toutefois différente, même s'il est exact que beaucoup de plus-values sont toujours exonérées.

Avec le niveau historiquement bas des taux d'intérêt, placer ses économies est devenu un véritable casse-tête pour l'épargnant. Du livret à l'assurance-vie en passant par les obligations d'Etat, les rendements des placements n'ont jamais été aussi faibles. Que faire ? Tour d'horizon de ce qui reste possible pour ne pas laisser son argent mourir à petit feu.

Un impôt sur les plus-values sur action pourrait rapporter 2 milliards d'euros par an aux caisses de l'Etat, selon les estimations de l'Institut de Recherche sur le Travail et la Société HIVA de la KUL relayées dans les colonnes du Morgen mercredi.