Tout sur Acerta

Le nombre de nouveaux contrats à durée indéterminée conclus par les entreprises belges a retrouvé après l'été le même niveau qu'avant la crise du coronavirus, selon les données recueillies par Acerta auprès de 260.000 Belges actifs. Des chiffres qui "montrent que le marché de l'emploi se remet bien des répercussions du coronavirus", selon l'entreprise de services en ressources humaines.

Avec la rentrée scolaire, le retour sur le lieu de travail et le taux de vaccination global en Belgique qui progresse, il arrive parfois que des tensions émergent au sein des entreprises, comme d'ailleurs dans la sphère privée, entre vaccinés et non-vaccinés. Ce qui amène certains employeurs à interroger leur fédération patronale ou leur secrétariat social sur ce qu'il leur est permis de faire afin de trouver un juste milieu.

Cette augmentation se constate par rapport à 2020, année marquée par la pandémie de coronavirus, mais le nombre de salariés ayant bénéficié de la prime est un rien moins important qu'en 2019. Le montant de la prime est aussi en légère baisse étant donné qu'il se base sur les bénéfices de l'exercice comptable précédent et que forcément celui de 2020 ne fut pas le meilleur pour la majorité des entreprises.

Près d'un travailleur sur cinq a l'impression qu'il pourrait bientôt être victime d'un burn-out, ressort-il d'une enquête du prestataire de services RH Acerta et le site d'emploi StepStone, publiée lundi. Seuls six travailleurs sur dix sont d'avis que leur employeur se préoccupe de leur bien-être mental, alors que 93% des dirigeants d'entreprise déclarent faire de leur mieux pour l'améliorer.

Durant la crise du coronavirus, plus de Belges ont opté pour une pension anticipée avant l'âge légal de 65 ans. 36,7% des travailleurs belges qui ont pris leur pension en 2020 l'ont fait avant l'âge de 65 ans. Cela représente une augmentation de 11,6% par rapport à 2019, indique mardi le spécialiste RH Acerta. Enfin, 54,8% des indépendants belges qui ont pris leur pension en 2020 l'ont fait avant l'âge de 65 ans, soit 3,9% de plus qu'en 2019.

La campagne de vaccination contre le Covid atteint doucement sa vitesse de croisière. Comme tout le monde, vos collaborateurs vont eux aussi recevoir une convocation personnelle mentionnant l'heure à laquelle ils pourront se présenter pour se faire vacciner dans un centre à proximité de leur lieu de domicile. Pour cela, ils devront peut-être quitter temporairement leur travail.

Près de la moitié des travailleurs belges (49%) déclarent qu'ils prestent désormais plus d'heures par semaine à la maison que précédemment au bureau. Ils sont 41% à déclarer travailler autant et 7% à prester moins d'heures, ressort-il d'une enquête du prestataire de services RH Acerta et du site d'emploi StepStone auprès de 3.000 Belges actifs et dont les résultats ont été communiqués mardi.

Avant mars 2020, les entreprises dispensaient majoritairement leurs formations en présentiel. Une vieille habitude qui participait aussi à la création de réseaux internes. Le Covid-19 a tout balayé et les a poussés à embrasser le digital dans ce domaine-là aussi. Aujourd'hui, personne ne songe vraiment à faire marche arrière.

Seuls 43% des entreprises belges disposent d'une politique préventive concernant le bien-être physique et mental sur le lieu de travail, selon une enquête du spécialiste RH Acerta, de HR Square et de la Vrije Universiteit Brussel (VUB) menée fin janvier et publiée mercredi.