Tout sur Acerta

Les employeurs majoritairement ouverts à l'épargne-carrière

Près de 70% des employeurs ne s'opposent pas au principe de l'épargne-carrière, qu'ils perçoivent d'ailleurs comme une opportunité. Cela à condition toutefois que les frais salariaux n'augmentent pas, selon une étude du prestataire en ressources humaines Acerta auprès de plus de 100 entreprises publiée mercredi.

Le télétravail toujours plus populaire

Selon Acerta, les heures de télétravail ont progressé de plus de 10 % au cours des cinq premiers mois de l'année. Un système devenu très important dans la gestion des talents.

La part des jeunes arrivant sur le marché du travail baisse d'année en année

La part des jeunes de moins de 25 ans arrivant sur le marché du travail baisse année après année en Belgique, selon une enquête menée par le prestataire RH Acerta auprès de plus de 40.000 employeurs entre 2015 et aujourd'hui. Le secteur du non-marchand est de moins en moins populaire chez les jeunes, selon Acerta.

L'occupation dans les entreprises existantes a augmenté de près de 6% en 3 ans

Les employeurs déjà présents sur le marché en 2015 ont réalisé une croissance nette de l'occupation de 5,84% entre 2015 et 2018, indique vendredi le prestataire RH Acerta dans une enquête. Des entreprises des secteurs privés, le non-marchand, l'industrie manufacturière et les services semblent employer le plus de personnes, selon Acerta.

Les voitures de société ont réduit leurs émissions de 17% en 7 ans

Les voitures de société ont davantage réduit leurs émissions de gaz à effet de serre que les autres véhicules ces dernières années, ressort-il d'une étude d'Acerta relayée mercredi par L'Echo. Sur les sept dernières années, elles ont réduit leurs émissions de CO2 de 17%, selon l'entreprise de ressources humaines.

Huit outils en ligne pour indépendants

Quel salaire dois-je m'octroyer? Quelles cotisations vais-je payer? Pas facile de trouver sa route et de faire les bons choix quand on se lance comme indépendant. Nous avons sélectionné huit outils gratuits sur Internet pour vous faciliter la vie.

Six employeurs sur dix prêts à introduire un budget mobilité

Six employeurs sur dix prévoient de proposer un budget mobilité à leurs travailleurs, selon une enquête du prestataire RH Acerta. "Plus de la moitié des travailleurs sont prêts à échanger leur voiture contre de l'argent, une voiture plus respectueuse de l'environnement ou des vacances supplémentaires", explique Acerta.

Peu de travailleurs ont l'intention de changer d'emploi

Plus d'un quart des travailleurs belges ne sont pas du tout intéressés par d'autres propositions d'emploi, révèle un sondage en ligne effectué par la société de ressources humaines Acerta et le site Monster.be. Ce taux progresse légèrement par rapport à l'an dernier (21%). Ils sont seulement 12% à rechercher activement un nouvel emploi contre 16% en 2018.

Des "microabsences" au travail bientôt autorisées

S'absenter une heure du travail pour se rendre chez le médecin ou à l'école des enfants pour un rendez-vous sera bientôt possible dans certaines entreprises. Une convention collective de travail est en cours d'élaboration entre les partenaires sociaux des secteurs du commerce et de la réparation automobile, relèvent mercredi L'Echo et de Tijd.

Davantage de mères en congé parental durant l'été

Le congé parental est plus populaire durant l'été, six travailleurs sur 1.000 faisant usage de cette possibilité en juillet et août. Dans deux tiers des cas, c'est la mère qui en profite pour passer du temps avec sa progéniture, ressort-il mercredi d'une étude du spécialiste en ressources humaines Acerta.

Un tiers des indépendants n'ose pas prendre plus d'une semaine de vacances

Un peu plus d'un indépendant sur trois (36%) ne prend pas plus d'une semaine de vacances, estimant ne pas pas pouvoir se permettre une période plus longue sans revenu, selon une enquête de l'entreprises de services RH Acerta. Environ deux tiers restent disponibles pour leurs clients durant leur voyage.

Retour à l'employeur : quels sont les avantages à engager un ancien travailleur ?

Si un travailleur démissionne parce qu'il en a assez de son emploi actuel, il peut s'avérer bénéfique de ne pas lui fermer définitivement la porte. Les professionnels des RH sont de plus en plus nombreux à miser stratégiquement sur la possibilité qu'un travailleur qui donne sa démission revienne plus tard au cours de sa carrière. L'ancien travailleur évolue, acquiert de nouvelles expériences et revient d'autant plus fort au sein de l'entreprise, en tant que " collaborateur boomerang ". Une solution plus que bienvenue sur un marché de l'emploi en pénurie. Cependant, comment jeter les bases de cet éventuel retour lors du départ ?

Le recrutement des quinquas en hausse

Depuis 2011, le recrutement des 55+ a augmenté de plus de 70 % en Belgique, selon Acerta. Une forte hausse liée au recul de l'âge de la pension et à la sensibilisation.