Tout sur Acerta

Retour à l'employeur : quels sont les avantages à engager un ancien travailleur ?

Si un travailleur démissionne parce qu'il en a assez de son emploi actuel, il peut s'avérer bénéfique de ne pas lui fermer définitivement la porte. Les professionnels des RH sont de plus en plus nombreux à miser stratégiquement sur la possibilité qu'un travailleur qui donne sa démission revienne plus tard au cours de sa carrière. L'ancien travailleur évolue, acquiert de nouvelles expériences et revient d'autant plus fort au sein de l'entreprise, en tant que " collaborateur boomerang ". Une solution plus que bienvenue sur un marché de l'emploi en pénurie. Cependant, comment jeter les bases de cet éventuel retour lors du départ ?

Le recrutement des quinquas en hausse

Depuis 2011, le recrutement des 55+ a augmenté de plus de 70 % en Belgique, selon Acerta. Une forte hausse liée au recul de l'âge de la pension et à la sensibilisation.

Le système "cash for car" n'attire pas les foules

Le système "cash for car", qui permet aux Belges d'échanger leur voiture de société contre un montant net mensuel pouvant s'élever jusqu'à 700 euros, ne fait pas recette, rapportent jeudi L'Echo et De Tijd.

Le Belge quitte en moyenne le marché du travail à 61,9 ans

Le Belge quitte en moyenne le marché du travail à 61,9 ans, selon des chiffres basés sur l'année 2018 publiés jeudi par Acerta. Cette moyenne était de 60,4 ans en 2010. "Année après année, nous sommes de plus en plus longtemps actifs", conclut le prestataire en ressources humaines. Celui-ci constate également que les RCC (prépensions) sont devenues quasi inexistantes.

Un fléau appelé absentéisme

Malgré le trajet de réinsertion instauré en 2016, l'absentéisme de moyenne durée continue d'augmenter. Les grandes entreprises sont les plus touchées.

Près d'un CDI sur trois prend fin au cours de la première année

Tout juste 30% (29,6%) des contrats de travail à durée indéterminée (CDI) à compter du 1er janvier 2017 ont pris fin en cours d'année, indique l'entreprise de ressources humaines Acerta. L'année précédente, cette proportion était de 25%. Ce n'est que dans un cas sur trois qu'un terme est mis au contrat à l'initiative de l'employeur.

A peine 65 voitures de société sur 100.000 échangées contre une allocation de mobilité

La réglementation 'cash for car', grâce à laquelle les travailleurs peuvent échanger leur voiture de société contre une indemnité moins imposée fiscalement, n'arrive visiblement pas à séduire. Depuis l'introduction de la mesure le 1er janvier 2018, à peine 0,065% des véhicules fournis par les entreprises ont ainsi été convertis en montant en cash, selon des statistiques publiées jeudi par la société de ressources humaines Acerta.

40% des entreprises doutent que leur département RH soit prêt pour l'avenir

Plus de huit entreprises sur dix sont satisfaites de la performance de leur département RH et se fient aux connaissances de leur personnel RH. Malgré ce niveau élevé de satisfaction, près de quatre entreprises sur dix se demandent tout de même si leur département RH est prêt pour l'avenir, révèle une enquête du groupe de services RH Acerta.

Les indépendants "starter" de plus en plus jeunes

En juin 2018, près d'un starter indépendant sur 3 avait moins de 30 ans. Près d'une personne sur 5 de ce groupe avait moins de 25 ans et 6,6 % même moins de 22 ans, selon des chiffes du prestataire de services RH Acerta, publiés vendredi. La part de starters de moins de 22 ans a ainsi augmenté de 42,5% entre 2017 et 2018, et ce, alors que le nombre des plus jeunes entrepreneurs a déjà plus que doublé en 2017. Les starters sont de plus en jeunes.

Le chômage économique des ouvriers "historiquement bas" en 2018

Le chômage économique des ouvriers a atteint un niveau historiquement bas en 2018, avec seulement 0,60% des heures ouvrables qui n'ont pas été prestées pour cette raison, indique jeudi le prestataire de services RH Acerta sur base de données recueillies auprès de 32.000employeurs du secteur privé.

Le chômage économique des ouvriers "historiquement bas" en 2018

Le chômage économique des ouvriers a atteint un niveau historiquement bas en 2018, avec seulement 0,60% des heures ouvrables qui n'ont pas été prestées pour cette raison, indique jeudi le prestataire de services RH Acerta sur base de données recueillies auprès de 32.000employeurs du secteur privé.