Tout sur Acerta

Beaucoup de Belges ont envisagé, ou envisagent encore, de changer de travail suite à la crise liée au Covid. Ceux qui ont franchi le pas et ont quitté un travail salarié pour se lancer comme indépendant semblent, dans une grande majorité, ne pas regretter leur choix. Ils sont ainsi sept sur dix nouveaux entrepreneurs à se dire plus heureux qu'avant.

En 2021, 37,5% des travailleurs belges qui sont partis à la retraite l'ont fait avant l'âge de 65 ans, un niveau qui n'a jamais été aussi élevé, selon le spécialiste des ressources humaines Acerta. Il s'agit d'une augmentation de 2,1% par rapport à 2020 et même de 14% par rapport à 2019.

Les entreprises qui souhaitent conserver leurs travailleurs longtemps dans leur organisation doivent principalement investir dans leur bien-être mental, ressort-il d'une étude menée en avril par l'entreprise de services RH Acerta et l'université de la KU Leuven auprès de près de 400 CEO et responsables des ressources humaines.

Près de la moitié des travailleurs belges (45%) ignorent les critères sur lesquels se base leur employeur pour déterminer leur salaire. Et 84% n'ont même pas leur mot à dire quant à la composition de leur package salarial, ressort-il jeudi d'une étude de l'entreprise de services RH Acerta menée auprès de plus de 2.000 personnes. Six sur dix souhaitent que l'ancienneté soit l'élément le plus déterminant dans le salaire.

Faire la navette entre notre domicile et notre lieu de travail tous les jours? Désormais, c'est "non" pour la majorité d'entre nous: à présent seuls 7% des employés disent préférer travailler à 100% au bureau alors que les autres privilégient une formule hybride ou le travail à domicile, ressort-il jeudi d'une enquête menée par société de services RH Acerta et le cabinet d'études Indiville.

Le nombre de femmes se lançant dans une carrière d'indépendante a augmenté de 12,4% en 2021 par rapport à 2020, indique le prestataire de services RH Acerta, sur base d'une analyse de ses propres chiffres. Cette augmentation est principalement due à la hausse du nombre de femmes acquérant le statut d'indépendante à titre complémentaire ou d'étudiantes-entrepreneuses.

Seuls 6,7% des travailleurs belges ont pris une forme d'interruption de carrière, comme le crédit-temps ou le congé parental, l'an dernier, soit une diminution par rapport à 2020 (-8,8%) et 2019 (-9,2%), selon l'analyse des données de 260.000 travailleurs de l'entreprise de services en ressources humaines Acerta.

Les employés se sont déclarés plus souvent malades en 2021 que lors des années précédentes. Mais toutes les absences ne sont en aucun cas dues à une infection au coronavirus. Ceux qui travaillent à domicile semblent faire face à des problèmes de nuque et de dos, et leur bien-être mental semble également sous pression.

La voiture et le vélo restent à peu près aussi populaires pour se rendre au travail, mais le coronavirus a influé négativement sur l'utilisation des transports en commun selon Acerta qui présente mercredi son sixième baromètre de mobilité. Le nombre d'employés disposaient d'une voiture de société a de son côté augmenté, atteignant un record selon le rapport du prestataire RH.

Un quart des employés du secteur privé aura reçu un bonus cette année, soit autant qu'en 2020, selon une analyse d'Acerta sur la base des données de 150.000 employés de 33.000 entreprises du secteur privé. Le montant moyen des bonus - un peu plus de 5.300 euros - n'a jamais été aussi élevé, précise le prestataire de services en ressources humaines