Tout sur ACEA

Le marché automobile européen, victime de la crise sanitaire, a chuté en juin de 22,3% sur un an, moins sévèrement que les trois mois précédents, notamment grâce au plan de soutien français, selon des chiffres publiés jeudi.

Le marché automobile européen, déjà en recul les mois précédents, a chuté de 55,1% en mars, essentiellement affecté par la fermeture de concessionnaires à cause du confinement lié au coronavirus dans de nombreux pays, selon des chiffres publiés vendredi.

Le marché automobile européen a chuté de 7,5% en janvier, pénalisé par des changements de réglementation, tandis que les constructeurs français ont particulièrement souffert, d'après des chiffres publiés mardi par l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA).

Le marché automobile européen a progressé de 1,2% en 2019, notamment grâce à une forte augmentation des immatriculations de voitures neuves en fin d'année, selon les statistiques de l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA) publiées jeudi. Le mois de décembre a établi un nouveau record avec une hausse de 21,7%, alors que le marché avait chuté de 8,4% à la même période en 2018.

Le marché automobile européen a baissé de 8,4% sur un an en août, victime d'un effet de comparaison défavorable, les immatriculations de l'an dernier ayant été artificiellement gonflées sur cette période avant un changement des normes d'homologation.

Au premier semestre, 8,2 millions de nouvelles voitures ont été immatriculées dans l'Union européenne soit 3,1% de moins sur base annuelle, rapporte mercredi l'Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA). À l'exception de l'Allemagne (+0,5%), les ventes ont reculé dans les grands marchés traditionnels.