Tout sur abus de position dominante

L'UE a infligé mercredi une amende de près d'un milliard d'euros au fournisseur informatique américain Qualcomm, accusé d'avoir versé d'énormes sommes à son client Apple pour qu'il ne s'approvisionne pas auprès de ses rivaux.

Pression sur des concurrents, déréférencement de partenaires ou d'acteurs dérangeants, mise en avant injustifiée de leurs services, etc. Les géants du numérique adoptent parfois un comportement très discutable.

Après 5 ans d'enquête, le géant de la recherche sur le Web est bel et bien reconnu coupable d'abus de position dominante par la Commission européenne, pour son service Shopping. La commissaire Margrethe Vestager vient de communiquer ses griefs à son encontre. Quel impact pour Google ?

Bpost a commis un abus de position dominante dans le "routage", a estimé l'auditorat du Conseil de la concurrence. Et risque une amende de plusieurs dizaines de millions d'euros.