Tout sur ABN Amro

L'indemnisation des actionnaires lésés de Fortis était notre priorité, bien au-delà des coûts qu'engendrerait un tel procès, a indiqué Ine Van Wymersch, porte-parole du parquet de Bruxelles, lors d'un briefing sur l'affaire jeudi matin. Le ministère public a décidé de ne poursuivre aucun des sept (anciens) administrateurs de Fortis. La chambre du conseil doit encore se prononcer.

Si l'année 2008 est marquée, pour l'histoire, du sceau de la plus grave crise financière depuis les années 1930, les prémices de cette crise remontent à l'année précédente avec la défaillance, en juin 2017, de deux fonds spéculatifs de la banque américaine Bear Stearns et le gel, début août, par BNP Paribas, de trois fonds exposés au marché immobilier américain. C'est au cours de cet été 2007 que le grand public découvre, sans toutefois toujours bien en comprendre les contours, les termes financiers "subprime", "CDO", "CDS", "ABS" ou "titrisation"...

Le rachat par ABN Amro des activités belges de banque privée du groupe bancaire français Société Générale en atteste : bousculé par l'avalanche de nouvelles réglementations et les innovations technologiques, le secteur de la gestion de fortune vit des mutations sur tous les fronts.

ABN Amro va réduire la taille de sa banque d'affaires. Au sien de l'organisation on parle d'un possible réduction de moitié, indique De Telegraaf mardi. La banque néerlandaise doit l'annoncer mercredi.

La banque néerlandaise ABN Amro a l'intention de supprimer 60 emplois en Belgique, indique la porte-parole Brigitte Seegers, confirmant une information diffusée par De Tijd mardi soir.

Le retour en Bourse d'ABN AMRO a été positivement reçu par les investisseurs. La banque qui avait été nationalisée en 2008, en plein coeur de la crise financière, a ouvert en hausse de 2,39%, à 18,18 euros l'action alors que son cours d'introduction était fixé à 17,75 euros.

La banque néerlandaise ABN Amro, nationalisée en 2008 au coeur de la crise financière, entrera en Bourse le 20 novembre et espère lever jusqu'à 3,76 milliards d'euros, ont annoncé mardi la banque et l'Etat néerlandais.