Tout sur 20 millions d'euros

Le gouvernement a dépensé l'an dernier 20 millions d'euros pour des tests de dépistage du Covid-19 qui n'ont en réalité jamais été effectués, rapportent lundi Het Laatste Nieuws et De Morgen. Les laboratoires concernés sont liés à d'éminents experts. Le ministre de la Santé publique Vandenbroucke (Vooruit) compte intervenir.