La COP21, c'est-à-dire la conférence de Paris sur le climat, a rappelé l'urgence de réduire au plus vite les émissions de CO2. Les participants se sont mis d'accord pour limiter le réchauffement de la planète à un maximum de 2 °C. De plus en plus d'entreprises prennent leurs responsabilités. Mais dans la sphère politique belge, la mise en oeuvre des accords sur le climat tarde.

Plus les entreprises investiront dans les énergies renouvelables et les technologies propres, plus elles auront besoin de conseils objectifs. C'est dans cette perspective que BNP Paribas Fortis a créé un Sustainability Business Competence Centre. " Pour la plupart des entreprises qui investissent dans ce domaine, il ne s'agit pas d'une activité principale. Nous voulons donc les conseiller et les soutenir dans leur démarche, " explique Quentin Nerincx, Clean Tech Advisor.

Les nouvelles technologies gagnent de plus en plus vite tous les domaines de la société. Dans le même temps, de nombreuses entreprises cherchent désespérément des talents correctement formés. Notre modèle d'enseignement est-il prêt à former des jeunes en leur donnant le profil adéquat ? Quelles connaissances et compétences devons-nous leur enseigner à l'heure où l'économie se fait de plus en plus volatile ? Voilà un défi sur lequel se penchent le monde de l'enseignement et les employeurs.

Les villes du monde entier gagnent en importance et attirent de plus en plus d'habitants. Elles sont, dès lors, confrontées à un défi : pouvoir faire face à cette affluence et assurer, en parallèle, la qualité de vie. Pas étonnant dès lors que les smart cities poussent comme des champignons : elles développent des technologies et des concepts innovants afin d'utiliser plus intelligemment l'espace public, les matières premières et les ressources financières.

Aux quatre coins du monde, les administrations locales sont à la recherche de nouvelles possibilités et technologies pour améliorer leur ville, y rendre la vie plus agréable et organiser plus efficacement leurs services. De nombreuses jeunes entreprises belges répondent à ce besoin avec de nouveaux produits et services. Nous avons sélectionné cinq idées intelligentes qui font dès aujourd'hui fureur à l'échelle internationale.

Les chercheurs estiment que l'humanité a d'ores et déjà épuisé un quart des réserves totales de ressources naturelles rares. Pour certaines matières premières, on parle même de tarissement imminent. La solution réside peut-être dans l'urban mining, qui consiste à récupérer le maximum de matières premières neuves dans les déchets de la ville.

Comment les banques peuvent-elles faire en sorte que les investissements à risque dans les activités circulaires soient également financés ? C'est une question sur laquelle s'est penchée la banque BNP Paribas Fortis : " Nous devons adapter notre méthode de travail en conséquence. Nous entendons également développer notre expertise pour encourager un plus grand nombre d'entreprises à passer au circulaire. "