1.L'ÉTRIER:

Ce modèle proposé par Longines dans sa collection évoque un indispensable de l'équipement équestre : l'étrier. Le boîtier en acier (30 mm) abrite un mouvement à quartz. Son cadran argenté parcouru par des aiguilles en acier bleui arbore des chiffres romains. Le bracelet est en cuir surpiqué brun.

2. L'arche

Le boîtier en acier (26 mm) serti de diamants de ce modèle qui renvoie à l'arche ou au fer à cheval, renferme un mouvement à quartz. Trois aiguilles en acier bleui et 11 index diamants habillent son cadran en nacre. Ici aussi, le bracelet est cuir surpiqué brun.

3. La montre de poche

The Equestrian Pocket Watch Horses Trio 1911 rend hommage à la passion de Longines pour les sports équestres. Produite dans une série très limitée de pièces numérotées, cette montre de poche (48,20 mm) est ornée sur son fond d'une gravure représentant un trio de chevaux et abrite un calibre à remontage manuel (le L878.4), développé exclusivement pour Longines.

4. L'originale

La montre de poche Lépine de 1911. Conservé au musée Longines à Saint-Imier, ce modèle en métal a servi d'inspiration à The Longines Equestrian Pocket Watch Horses Trio 1911.

Texte: Serge Vanmaercke

1.L'ÉTRIER:Ce modèle proposé par Longines dans sa collection évoque un indispensable de l'équipement équestre : l'étrier. Le boîtier en acier (30 mm) abrite un mouvement à quartz. Son cadran argenté parcouru par des aiguilles en acier bleui arbore des chiffres romains. Le bracelet est en cuir surpiqué brun.2. L'archeLe boîtier en acier (26 mm) serti de diamants de ce modèle qui renvoie à l'arche ou au fer à cheval, renferme un mouvement à quartz. Trois aiguilles en acier bleui et 11 index diamants habillent son cadran en nacre. Ici aussi, le bracelet est cuir surpiqué brun.3. La montre de pocheThe Equestrian Pocket Watch Horses Trio 1911 rend hommage à la passion de Longines pour les sports équestres. Produite dans une série très limitée de pièces numérotées, cette montre de poche (48,20 mm) est ornée sur son fond d'une gravure représentant un trio de chevaux et abrite un calibre à remontage manuel (le L878.4), développé exclusivement pour Longines. 4. L'originaleLa montre de poche Lépine de 1911. Conservé au musée Longines à Saint-Imier, ce modèle en métal a servi d'inspiration à The Longines Equestrian Pocket Watch Horses Trio 1911.Texte: Serge Vanmaercke