Revoyez vos classiques : 24 heures à Lyon

28/01/19 à 08:46 - Mise à jour à 17:21

Enfant, je partais en vacances dans le sud de la France avec mes parents et mon frère. Chaque année, nous passions par Lyon, que nous maudissions pour ses embouteillages. Mais le week-end dernier, j'ai savouré chaque instant passé dans la cité lyonnaise.

Revoyez vos classiques : 24 heures à Lyon

Un funiculaire lyonnais ou "ficelle" © Pass Enger on Unsplash

À 3 heures 30 de Bruxelles en TGV, Lyon est une destination parfaite pour un city trip. Carrefour géographique, cité gastronomique et centre culturel, cette superbe ville à taille humaine peut se découvrir à pied ou à vélo.

11 h : check-in

Le concept OKKO bouscule les codes de l'hôtellerie traditionnelle en proposant à ses visiteurs un séjour "comme à la maison". Idéalement situé, l'hôtel OKKO Lyon Pont Lafayette (quatre étoiles et aucun nuage) est accessible en 10 minutes en bus ou en 20 minutes à pied depuis la Gare Lyon Part-Dieu. Au coeur du 6e arrondissement, il associe la modernité d'espaces chaleureux (dont un business corner avec imprimante) et le cachet d'un immeuble haussmannien, tout en bénéficiant d'une vue imprenable sur les quais du Rhône.

OKKO Lyon Pont Lafayette

OKKO Lyon Pont Lafayette © Okko Hotels

12 h : but first lunch

Diploid est un établissement hybride où cuisiniers, pâtissiers et baristas s'affairent pour préparer des plats et des boissons de qualité, à base de produits frais et locaux. Ce midi-là, nous avons dégusté une salade complète et travaillée à base de langues d'oiseaux (pâtes grecques), feta et potimarron. Une assiette saine et savoureuse parfaitement dans l'air du temps. Les plus gourmands se laisseront tenter par la carte des boissons chaudes et des pâtisseries anglo-saxonnes, dont un somptueux cheesecake revisité. L'intérieur lumineux mêle tapisserie tropicale et pierres apparentes, carreaux de ciment et suspensions en bambou.

Le Kitchen Café

Le Kitchen Café © Adeline Maillet

Dans le 7e arrondissement, Le Kitchen Café vaut le détour, au propre comme au figuré. Imaginée par une cuisinière et un pâtissier riches de dix ans d'apprentissage de leur métier, la carte évolue au gré des saisons et au fil de la journée. Petit-déjeuner le matin, cuisine bistronomique le midi et bar à desserts l'après-midi font la part belle aux produits de la région dans un cadre simple mais esthétique. Les tables montées sur d'anciennes machines à coudre Singer confèrent au lieu un charme suranné.

14 h : sites touristiques

Inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1998, les quatre quartiers historiques de Lyon offrent un véritable voyage à travers le temps.

Lugdunum - Musée et théâtres romains

Lugdunum - Musée et théâtres romains © Michel Denancé

Forte de son panorama et de sa basilique, la colline de Fourvière abrite les vestiges de Lugdunum, la capitale des Gaules sous l'Empire romain. Ici sommeillent deux théâtres antiques et le Musée Lugdunum qui expose une riche collection archéologique. Le meilleur compromis consiste peut-être à monter en funiculaire et à redescendre à pied par le Jardin du Rosaire.

Place de la Trinité

Place de la Trinité © Marie Perrin

Parmi les curiosités du Vieux-Lyon, les traboules font figure d'incontournables. Ces passages réservés aux piétons permettent de circuler d'une rue à l'autre en traversant des cours et des habitations au rythme de superbes escaliers et galeries. La traboule de la Tour Rose est l'une des plus célèbres. Ne vous fiez pas aux apparences : sa façade donnant sur la rue ne paie pas de mine, mais elle ne manquera pas de vous impressionner par ses joyaux cachés.

Les pentes et le sommet de Croix-Rousse forment un quartier où passé et présent se confondent, entre ateliers de soierie traditionnels et boutiques de jeunes créateurs qui perpétuent l'esprit des canuts, ces ouvriers de la soie qui ont érigé Lyon en centre majeur du textile en Europe.

La Presqu'île se parcourt de la Place Bellecour, sacrée plus grande place piétonne d'Europe, à la Place des Terreaux bordée par l'Hôtel de Ville et le Musée des Beaux-Arts. Au sud, une friche industrielle devenue écoquartier dynamique répond au nom de Confluence, à l'endroit même où la Saône et le Rhône fusionnent. Conçu par l'agence autrichienne Coop Himmelb(l)au, le bâtiment du Musée des Confluences suggère l'infinie diversité des connaissances.

16 h : tea (coffee) time

Le Slake Coffee House se profile comme un lieu de rencontres et de découvertes. Ici on sirote un (bon) café ou un thé (naturel) et on mange un morceau (de gâteau au citron à la farine de riz) dans un esprit coffee shop. Tout est fait maison, à base de produits de saison cultivés par des producteurs locaux. Le dimanche est le seul jour où l'établissement accepte des réservations pour le sacro-saint brunch.

Les amateurs de thé mettront le cap sur Torü (qui signifie "trois" en maori), un espace imaginé par trois amis qui partagent la passion des voyages. La carte est qualitative et exhaustive et vous pouvez acheter en vrac toutes les variétés contenues dans ces immenses boîtes bleues. Côté plats, le trio a fait le choix d'une carte 100% végétarienne rehaussée (évidemment) d'un brunch le dimanche.

18 h : à la rencontre des vins naturels

À mille lieues de la grande distribution et des intrants ajoutés lors de la vinification, Le Vin des Vivants propose une large sélection de vins naturels à emporter ou à déguster sur place dans sa petite cave (impossible de se connecter à Internet, digital detox garantie) en accompagnement d'une planche de charcuterie ou de fromage.

20 h : exit les bouchons

Qui dit Lyon, dit bouchons, ces restaurants typiques qui servent une cuisine généreuse dite canaille des mères lyonnaises faite de pâté en croûte, quenelles de brochet, ris de veau, etc. On associe aussi la cité lyonnaise au cuisinier Paul Bocuse et à ses célèbres brasseries ou encore à La Mère Brazier et à son chef doublement étoilé. Avec tout le respect que l'on doit à ces établissements, nous avons décidé de vous emmener dans d'autres univers.

L'Ébauche

L'Ébauche © Nicolas Villion

À deux pas de la Fresque des Lyonnais et des quais de la Saône, L'Ébauche est le chef d'oeuvre d'un jeune chef qui est allé à bonne école. Ici vous avez le choix entre deux entrées, deux plats et deux desserts à l'ardoise, en fonction des produits du marché. Le cadre est intime, le service sympathique. Les plats sont divins, les clients (que nous sommes) conquis.

À défaut d'avoir dîné chez Les Apothicaires, nous en avons entendu beaucoup de bien au gré de nos rencontres avec des Lyonnais pure souche. On y déguste à ce qu'on dit une cuisine instinctive et audacieuse, élaborée à quatre mains par un couple à la vie et aux fourneaux, dans un intérieur soigné et une ambiance conviviale. Une adresse en tête de liste pour notre prochaine escapade lyonnaise.

C'est déjà demain

S'il vous reste un peu de temps, ne manquez pas l'Institut Lumière (c'est en effet à Lyon que les frères Lumière ont inventé le cinématographe en 1895) ou le Musée d'Art Contemporain qui se réinvente à l'occasion de chaque exposition temporaire pour vous offrir un parcours inédit. (Le MAC ne propose pas de collection permanente et est actuellement en montage. Il rouvrira ses portes le 8 mars.)

Jimmy Fairly

Jimmy Fairly © Jimmy Fairly

En matière de shopping, la Ville des Lumières n'est pas en reste. Loin de la fast fashion, nous avons repéré des marques françaises qui prônent le savoir-faire et le savoir-être. La jeune griffe de lunettes tendance pour homme et femme Jimmy Fairly offre pour chaque monture vendue une paire à une personne démunie. La maison marseillaise Pain de Sucre excelle dans la création de maillots de bain par le choix de ses coupes et de ses matières. Tout droit venues de Camargue, les chaussures de La Botte Gardiane sont fabriquées entièrement à la main. Nous avons également été séduits par deux enseignes lyonnaises. La Librairie Passages est la plus grande librairie indépendante de Lyon à coup d'un large éventail d'ouvrages tous genres confondus. Enfin, oubliez tout ce que vous savez sur les concept stores et poussez la porte du destination store et coffee house Hyppairs. Ce lieu hors norme propose une jolie sélection de marques d'ici et d'ailleurs.

Ne considérez pas Lyon comme un simple lieu de passage. Résolument tournée vers l'avenir, cette ville qui a reçu le titre de capitale européenne du Smart Tourism pour l'année 2019 aux côtés d'Helsinki n'en renie pas pour autant son passé. Truffée de perles architecturales et de bonnes adresses, elle répond aux nouvelles attentes du tourisme urbain.

Nos partenaires