Aujourd'hui, plus question d'associer repas végétarien (ou vegan) et pauvre salade. Viande rouge, volaille, poisson et tous les autres ingrédients d'origine animale sont de plus en plus facilement remplaçables et ne sont plus les seules stars au menu. Cette tendance se remarque d'ailleurs dans les commandes Deliveroo, où l'offre végétarienne ne cesse d'augmenter depuis quelques années.

Il y a cinq ans, seulement dix restaurants mettaient à disposition des plats veggie sur la plateforme. En 2020, ils sont plus de 430. En Wallonie, les commandes veggie les plus fréquentes sont, entre autres, le Veggie Burger du Huggy's Bar, à Liège, ou le pot-au-feu vegan du Pain Quotidien, à Namur. Et si la Belgique entière (en fonction des treize villes où Deliveroo est actif) est tombée sous le charme des options veggie, c'est à Gand que les commandes sont de loin les plus nombreuses. Viennent ensuite Bruxelles et Louvain pour compléter le podium.

Pas de doute, le végétarien gagne du terrain et nous ne pouvons que nous en réjouir, pour notre santé comme pour notre planète. Toutefois, pour offrir encore plus de visibilité aux alternatives végétariennes et à la journée mondiale du végétarisme, Deliveroo et Greenway, marque pionnière de produits veggie, ont décidé de mettre au défi trente-huit restaurants en leur demandant de proposer une semaine durant un de leur classique... en version végétarienne. Ce plat sera disponible en livraison à domicile et les restaurateurs recevront gratuitement des produits Greenway pour mener à bien leur mission.

Fausses aiguillettes de poulet

Parmi les enseignes participantes, réparties principalement sur la Flandre, Bruxelles, mais également Liège, se trouvent par exemple Poule & Poulette, qui mettra à la disposition des clients trois options veggie dont une salade César préparée avec des fausses aiguillettes de poulet Just Like Chicken ou encore Bocca, qui se lance dans une sauce bolognaise vegan à base de faux haché Greenway. Selon Paul Florizoone, fondateur de Greenway, "le fait que 38 restaurants se soient lancés dans l'aventure et acceptent d'adapter leurs classiques pendant une semaine prouve qu'ils ont confiance en la qualité et les saveurs des options veggie".

En plus de sensibiliser au respect de l'environnement et à la réduction de notre consommation parfois excessive de viande, cette action soutient également directement les restaurants, en leur permettant d'agrandir leur carte 'gratuitement' le temps d'une semaine et d'attirer ainsi une clientèle plus large. Selon Tam Vo, fondateur de Banh Mi Express, élu best festival food au Gault&Millau et régalant les Bruxellois depuis déjà quelques années, cette initiative lui a permis d'explorer de nouvelles possibilités végétariennes à offrir aux clients, lui qui n'en proposait alors que deux.

Chez Otomat (Louvain, Bruxelles et Anvers), trois pizzas vegan faisaient déjà partie du menu, ainsi qu'une quinzaine d'options végétariennes, mais cette action était l'occasion parfaite de réfléchir à d'autres possibilités et de réinventer les valeurs sures, comme la pizza madras. "Pour que tout le monde trouve son bonheur, avec ou sans produits d'origine animale".

Tam Vo ajoute que la présence de Deliveroo dans l'action offre également aux restaurateurs une visibilité accrue sur la plateforme, non négligeable dans un secteur pour qui l'arrivée de Covid-19 et du confinement a été particulièrement éprouvante.

Aujourd'hui, plus question d'associer repas végétarien (ou vegan) et pauvre salade. Viande rouge, volaille, poisson et tous les autres ingrédients d'origine animale sont de plus en plus facilement remplaçables et ne sont plus les seules stars au menu. Cette tendance se remarque d'ailleurs dans les commandes Deliveroo, où l'offre végétarienne ne cesse d'augmenter depuis quelques années. Il y a cinq ans, seulement dix restaurants mettaient à disposition des plats veggie sur la plateforme. En 2020, ils sont plus de 430. En Wallonie, les commandes veggie les plus fréquentes sont, entre autres, le Veggie Burger du Huggy's Bar, à Liège, ou le pot-au-feu vegan du Pain Quotidien, à Namur. Et si la Belgique entière (en fonction des treize villes où Deliveroo est actif) est tombée sous le charme des options veggie, c'est à Gand que les commandes sont de loin les plus nombreuses. Viennent ensuite Bruxelles et Louvain pour compléter le podium. Pas de doute, le végétarien gagne du terrain et nous ne pouvons que nous en réjouir, pour notre santé comme pour notre planète. Toutefois, pour offrir encore plus de visibilité aux alternatives végétariennes et à la journée mondiale du végétarisme, Deliveroo et Greenway, marque pionnière de produits veggie, ont décidé de mettre au défi trente-huit restaurants en leur demandant de proposer une semaine durant un de leur classique... en version végétarienne. Ce plat sera disponible en livraison à domicile et les restaurateurs recevront gratuitement des produits Greenway pour mener à bien leur mission.Parmi les enseignes participantes, réparties principalement sur la Flandre, Bruxelles, mais également Liège, se trouvent par exemple Poule & Poulette, qui mettra à la disposition des clients trois options veggie dont une salade César préparée avec des fausses aiguillettes de poulet Just Like Chicken ou encore Bocca, qui se lance dans une sauce bolognaise vegan à base de faux haché Greenway. Selon Paul Florizoone, fondateur de Greenway, "le fait que 38 restaurants se soient lancés dans l'aventure et acceptent d'adapter leurs classiques pendant une semaine prouve qu'ils ont confiance en la qualité et les saveurs des options veggie". En plus de sensibiliser au respect de l'environnement et à la réduction de notre consommation parfois excessive de viande, cette action soutient également directement les restaurants, en leur permettant d'agrandir leur carte 'gratuitement' le temps d'une semaine et d'attirer ainsi une clientèle plus large. Selon Tam Vo, fondateur de Banh Mi Express, élu best festival food au Gault&Millau et régalant les Bruxellois depuis déjà quelques années, cette initiative lui a permis d'explorer de nouvelles possibilités végétariennes à offrir aux clients, lui qui n'en proposait alors que deux. Chez Otomat (Louvain, Bruxelles et Anvers), trois pizzas vegan faisaient déjà partie du menu, ainsi qu'une quinzaine d'options végétariennes, mais cette action était l'occasion parfaite de réfléchir à d'autres possibilités et de réinventer les valeurs sures, comme la pizza madras. "Pour que tout le monde trouve son bonheur, avec ou sans produits d'origine animale".Tam Vo ajoute que la présence de Deliveroo dans l'action offre également aux restaurateurs une visibilité accrue sur la plateforme, non négligeable dans un secteur pour qui l'arrivée de Covid-19 et du confinement a été particulièrement éprouvante.