Dieu a fait l'aliment, le diable, l'assaisonnement, disait James Joyce. Le sel et le sucre entre autres saturent nos papilles gustatives. Ils masquent et sabotent le goût des aliments, tout en nuisant à la santé. GreenMa prône un retour aux sources et à l'authenticité. À des produits non transformés, savoureux et bienfaisants.

Après une introspection de type ikigai, la méthode japonaise pour trouver sa voie, la Française Cécile Cohen (37 ans) a lancé GreenMa en 2015, une marque de thés et d'infusions certifiée biologique par l'organisme Écocert. Du packaging écologique en verre fumé pour préserver les arômes au maïs biodégradable pour protéger les produits dans les colis, l'entreprise s'inscrit dans une démarche "bio-cohérente". Les étiquettes en noir et blanc sur papier FSC - un label qui garantit le respect des procédures de gestion durable des forêts - répondent également aux valeurs de Cécile.

En mai 2017, des bougies végétales et des savons artisanaux aux huiles essentielles conçus dans le prolongement des thés et des infusions sont venus enrichir l'univers de GreenMa. La gamme est en vente sur l'e-shop de la marque et dans 100 points de vente en Europe.

GreenMa © Adriana Salazar

Comment conciliez-vous vie privée et activité professionnelle ?

Cécile Cohen : "Ma vie privée et mon activité professionnelle se sont toujours entremêlées. J'ai longtemps travaillé en couple. Aujourd'hui maman, jongler entre ma vie personnelle et ma vie professionnelle est mon lot quotidien. Ma priorité va à ma vie de famille. J'essaie aussi de m'octroyer davantage de temps. Je me suis inscrite à des cours de tennis et de kundalini yoga. Et j'aimerais me remettre à la peinture."

Avec la généralisation et la multiplication du numérique, tout le monde parle de se déconnecter. Parvenez-vous à vous offrir des moments hors ligne ?

CC : "Oui, je me déconnecte totalement en rentrant du travail pour me consacrer à mon fils. Par ailleurs, je lui réserve une demi-journée pendant la semaine. Utiliser un outil pour programmer mes publications sur les réseaux sociaux me permet d'avoir l'esprit tranquille. Le monde ne va pas s'arrêter de tourner si je ne consulte pas mon téléphone pendant deux heures."

La force que les femmes peuvent trouver en elles me fascine

Quel sommet professionnel souhaiteriez-vous atteindre ?

CC : "GreenMa est un projet de vie que je souhaite poursuivre. J'ai en tête d'autres idées de la même veine que j'aimerais développer pour voir la gamme s'agrandir. Écrire un livre sur les femmes fait aussi partie de mes projets. La force qu'elles peuvent trouver en elles me fascine. Cet ouvrage serait un véritable aboutissement."

Comment vous habillez-vous pour travailler ?

CC : "Je choisis des pièces confortables au gré de mes envies, comme un pantalon large et des chaussures plates. J'aime porter des couleurs et me sentir bien dans mes vêtements. Je ne suis pas une grande consommatrice de mode, je privilégie les vide-dressings et les vêtements de seconde main."

Quel est le plus grand luxe à vos yeux ?

CC : "Être libre de ses décisions et de son temps. Il est toujours possible de gagner plus d'argent, mais le temps nous est compté et il faut le consacrer aux choses importantes à nos yeux. Entreprendre permet d'organiser son emploi du temps tout en développant des projets personnels. Le présentéisme est absurde. L'essentiel est que les tâches soient réalisées."

Comment retirez-vous de la satisfaction de votre travail ?

CC : "Je suis comblée quand je reçois des messages de notre communauté sur la qualité de nos produits et notre démarche écologique. Voir cette ferveur green prendre de plus en plus d'importance me rend heureuse et me donne de l'espoir, du moins un peu. Je suis satisfaite parce que nous parvenons à démontrer que concilier écologie, design et qualité est parfaitement possible."

J'ai appris à me faire confiance et à suivre mon intuition

Quelle est la meilleure leçon que vous a enseignée votre carrière ?

CC : "J'ai appris à me faire confiance et à suivre mon intuition. Le pouvoir de l'intention est également fascinant. Il faut savoir s'écouter puis agir. Se donner les moyens pour voir son projet aboutir."