Juchée sur trois collines - la Cité, le Bourg et Saint-Laurent -, Lausanne est située dans le canton francophone de Vaud, en Suisse. La ville qui s'étend sur un dénivelé de plus de 500 mètres invite tout naturellement ses habitants et visiteurs à la pratique du sport. Baskets aux pieds, préparez-vous à monter et à descendre au gré des belles surprises que vous réservent ses différents quartiers.

11 h : rencontre

Rendez-vous est pris avec Severine Parmigiani, la gérante de la boutique basil qui propose bijoux, vêtements, accessoires de mode et objets de décoration soigneusement sélectionnés. À mille lieues des enseignes standardisées et impersonnelles, elle a à coeur de raconter "sans arrière-pensée" l'histoire de ses marques à une clientèle fidèle, amoureuse des belles choses. "Je n'agis pas par intérêt. Le profit n'est pas priorité. La preuve, j'ai fermé une deuxième boutique à Montreux pour me concentrer sur celle de Lausanne", explique cette passionnée. Coup de coeur pour la marque Philippe K. et ses bougies olfactives, purs produits de la haute parfumerie, ainsi que pour les turbans pour les cheveux Indira de Paris. Et redécouverte des bijoux faits main par notre compatriote Celine Daoust, fascinée par les pierres et leur valeur symbolique.

Boutique basil © basil

12 h : gourmandise

Atelier des Gourmands © Virginie Dupont

Sur le coup de midi, nous mettons le cap sur la rue pavée et pentue de la Mercerie pour franchir le seuil d'une adresse fétiche de Severine. Juste en face de Marelle, le temple des beaux jouets, l'Atelier des Gourmands joue la carte du fait maison dans la cuisine attenante à la salle de dégustation. Tartines froides ou chaudes, salades et quiches partagent la vedette au comptoir à l'entrée. Sans parler de l'assortiment de desserts, parmi lesquels le chou à la crème, "divin" au dire de notre guide d'un jour. Une cuisine simple, authentique et réconfortante servie dans un cadre néo-rétro, à un prix raisonnable et avec le sourire de la patronne, Sophie Raquin.

Aux amateurs de cuisine traditionnelle, nous recommandons la Pinte Besson, le plus vieux restaurant de Lausanne ouvert en 1780. Si certains fonceront tout schuss sur une fondue moitié-moitié (comprenez : vacherin fribourgeois et gruyère suisse), d'autres opteront pour les röstis, ces galettes locales à base de pommes de terre, ou la saucisse au chou et son papet vaudois (potée suisse).

14 h : culture

En guise de promenade digestive, nous arpentons les ruelles médiévales du quartier de la Cité. Symbole incontournable de la ville, la cathédrale Notre-Dame s'impose comme le plus vaste édifice gothique de Suisse. Dans la nef, nous sommes éblouies par l'orgue et la Rose, pièce phare de l'ensemble de vitraux. Il est également possible de grimper au sommet du beffroi pour profiter d'une vue à 360 degrés sur Lausanne.

Art brut © Collection de l'Art Brut

Installée dans le quartier de Beaulieu, au sein même de son château éponyme, la Collection de l'Art Brut est un lieu insolite célébrant "(...) des ouvrages exécutés par des personnes indemnes de culture artistique (...) L'opération artistique toute pure, brute, réinventée dans l'entier de toutes ses phases par son auteur, à partir seulement de ses propres impulsions", selon Jean Dubuffet. Ce peintre français a permis la création du musée en 1976 en lui léguant sa collection d'objets créés par des artistes autodidactes, rebelles ou imperméables aux normes et influences.

Aquatis © Aquatis

Inauguré en octobre 2017, Aquatis est le plus grand aquarium-vivarium d'eau douce d'Europe. Le parcours, qui se déploie sur 3.500 m² et deux niveaux, offre aux petits et grands un regard exceptionnel sur la faune et la flore aquatiques. Ce voyage sur les différents continents est articulé autour de cinq biozones et douze milieux naturels, tous portés par une scénographie spécifique. Une expérience sensible, étroitement liée au développement durable, pour aider à comprendre sans rien imposer.

16 h : shopping

Qui dit Suisse, dit chocolat. Dans la jungle des truffes et des pralines, les locaux n'ont qu'une adresse en bouche : Blondel, une chocolaterie reconnue pour son savoir-faire artisanal depuis 1850. Impossible de résister à l'appel de la devanture vintage. À l'intérieur règne un parfum enivrant. Nous craquons pour les célèbres plaques au marteau et leurs mariages étonnants, comme ce chocolat blanc au fenouil. De quoi ramener un délicieux souvenir.

Bruno Grande avec l'acteur américain Patrick Dempsey en total look KA/NOA © Ilaria Costanzo

Nous avions lu beaucoup de bien du quartier du Flon, qualifié de place to be moderne et animée. Si nous saluons l'idée de base - réhabiliter une ancienne zone d'entrepôts industriels -, nous ne pouvons cacher notre déception face à ce Q.G. des moins de 30 ans. À une exception près qui répond au nom de KA/NOA. Imaginée par Bruno Grande, cette marque de slow wear pour homme vaut le détour à elle seule. Elle propose des vêtements élégants et intemporels, confectionnés en Italie. Faciles à combiner, ces basiques se déclinent dans des coloris naturels et des matières de qualité (les toucher, c'est les adopter). "KA/NOA est une histoire de famille puisque le papa de Bruno était tailleur et nos enfants se prénomment Kaia et Noah", explique Valerie, l'épouse du fondateur que nous avons eu la chance de rencontrer et avec qui Severine a partagé son expérience d'entrepreneuse.

Chic Cham © Catherine Gailloud

Sur ces entrefaites, notre guide décide de nous emmener chez Annabelle Dentan. Entraînée par son goût pour le beau, cette architecte et décoratrice d'intérieur a su créer une adresse décoiffante dans une ancienne forge industrielle, en face du parc de Valency. Chic Cham est à la fois une marque de tapis contemporains, dessinés en Suisse et tissés à la main de manière éthique en Inde, et une boutique de pièces design et vintage terriblement séduisantes. Objet du désir : une carafe-perroquet, dessinée par le lausannois Tomas Kral.

18 h : nature

(Quand on parle du perroquet...) Au gin du Perroquet Bar & Kitchen conseillé par Annabelle et connu pour sa décoration maximaliste faite de lustres dorés et de tapisseries florales (Lausanne, nous reviendrons), nous avons préféré une balade le long du lac Léman et un apéritif au Beau-Rivage Palace. Si une nuitée dans cet hôtel avec spa Cinq Mondes et un repas dans son restaurant doublement étoilé ne sont pas à la portée de toutes les bourses, le bar de cet établissement historique situé dans un parc de quatre hectares est un parfait compromis. Ce jour-là, nous avons assisté à un merveilleux live d'un duo musical, dont les notes à la fois douces et rythmées ont fait merveille avec notre cocktail insolite et ses amuse-bouches.

Site exceptionnel, le lac Léman est une destination en soi pour ceux qui cherchent à s'évader du quotidien. Plongées dans la contemplation, nous avons profité d'un magnifique coucher de soleil. La journée, les activités sur le sable ou dans l'eau ne manquent pas. Un chemin pédestre permet de longer le lac Léman pour rejoindre le parc du Bourget et la plage de Vidy.

Le lendemain

Toujours à Ouchy, quartier de la ville et ancienne commune située au bord du lac Léman, le musée Olympique est la première attraction culturelle de Lausanne. Dans un espace interactif et ludique, vous découvrirez des expositions permanentes et temporaires, agrémentées d'un programme varié. Au dernier étage, le TOM Café offre un décor coloré et une terrasse avec vue imprenable.

Si vous êtes de passage à Lausanne un mercredi ou un samedi matin, allez faire vos emplettes au marché du centre-ville qui se tient sur la place de la Riponne ainsi que dans les rues avoisinantes.

Un peu de temps libre avant de plier bagage ? Faites une dernière halte pour parfaire votre connaissance des vins. Situé en dessous de la gare de Grandvaux, à seulement 8 minutes en train de Lausanne, le Domaine Croix Duplex bénéficie d'une vue époustouflante sur le "vignoble en terrasses face au lac et aux Alpes" inscrit au patrimoine de l'Unesco. Depuis trois générations, les acteurs du domaine officient dans le respect de l'environnement.

Vignoble en terrasses face au lac et aux Alpes © Samuel Zeller

Vous l'aurez compris, Lausanne est une ville surprenante, par son offre bigarrée et ses rues escarpées. On raconte d'ailleurs que ses habitantes ont les plus belles jambes de Suisse. Last but not least : n'oubliez pas d'éteindre votre smartphone pour éviter les frais (exorbitants) d'itinérance. Digital detox assurée !