Il estime insuffisantes les propositions actuellement sur la table. Il est clair que les camps sont opposés, ajoute-t-il. "Faire passer les ouvriers au niveau supérieur des employés, cela n'ira pas, mais faire descendre les employés au niveau des ouvriers, cela ne va pas non plus", explique Marc Leemans. "Le consensus se trouvera entre les deux." Toutes les organisations devront faire preuve de bonne volonté, ajoute le président du syndicat catholique, ajoutant qu'il faut trouver une solution, "sinon ce sera au tribunal de le faire et nous voulons l'éviter". En raison d'un problème d'agenda, Marc Leemans n'a pas pu rencontre la ministre et le chef de cabinet en compagnie des autres syndicats mardi matin. (Belga)

Il estime insuffisantes les propositions actuellement sur la table. Il est clair que les camps sont opposés, ajoute-t-il. "Faire passer les ouvriers au niveau supérieur des employés, cela n'ira pas, mais faire descendre les employés au niveau des ouvriers, cela ne va pas non plus", explique Marc Leemans. "Le consensus se trouvera entre les deux." Toutes les organisations devront faire preuve de bonne volonté, ajoute le président du syndicat catholique, ajoutant qu'il faut trouver une solution, "sinon ce sera au tribunal de le faire et nous voulons l'éviter". En raison d'un problème d'agenda, Marc Leemans n'a pas pu rencontre la ministre et le chef de cabinet en compagnie des autres syndicats mardi matin. (Belga)