Certains pays montrent des signes de stabilisation pour les deux prochaines années, comme la Belgique, où le prix de l'immobilier augmentera probablement de 2% en 2013, le Royaume-Uni (+5%) ou l'Allemagne (+4%). La faible conjoncture économique ne semble pas freiner pas la croissance du prix des logements belges, puisque celui-ci a augmenté sur base annuelle de 2,3% en juin dernier, après une première hausse de 1,8% en mars, indique le rapport. Pour 2014 et 2015, Standard & Poor's prévoit un accroissement du marché de l'immobilier de 1,5%. S&P attribue ces hausses entre autres aux taux d'intérêt sur les prêts au logement historiquement bas et à l'insuffisance de nouveaux logements. Les contrats de vente de biens immobiliers ont quant à eux baissé de 6,5% durant la première moitié de 2013, en comparaison avec la même période un an plus tôt. Cette baisse a été "moins marquée en région bruxelloise que dans le reste du pays" précise le document. Ailleurs en Europe, S&P prévoit les chutes du prix de l'immobilier les plus importantes en Espagne (-8%), en Italie (-5%), aux Pays-Bas (-4,5%), au Portugal (-3,5%) et en France (-3%). (Belga)

Certains pays montrent des signes de stabilisation pour les deux prochaines années, comme la Belgique, où le prix de l'immobilier augmentera probablement de 2% en 2013, le Royaume-Uni (+5%) ou l'Allemagne (+4%). La faible conjoncture économique ne semble pas freiner pas la croissance du prix des logements belges, puisque celui-ci a augmenté sur base annuelle de 2,3% en juin dernier, après une première hausse de 1,8% en mars, indique le rapport. Pour 2014 et 2015, Standard & Poor's prévoit un accroissement du marché de l'immobilier de 1,5%. S&P attribue ces hausses entre autres aux taux d'intérêt sur les prêts au logement historiquement bas et à l'insuffisance de nouveaux logements. Les contrats de vente de biens immobiliers ont quant à eux baissé de 6,5% durant la première moitié de 2013, en comparaison avec la même période un an plus tôt. Cette baisse a été "moins marquée en région bruxelloise que dans le reste du pays" précise le document. Ailleurs en Europe, S&P prévoit les chutes du prix de l'immobilier les plus importantes en Espagne (-8%), en Italie (-5%), aux Pays-Bas (-4,5%), au Portugal (-3,5%) et en France (-3%). (Belga)