Depuis mercredi, les clients des plus de 3.000 restaurants de la chaîne américaine sur l'archipel peuvent acheter des "Tofu Shinjo", un plat qui mélange du tofu, des légumes et du poisson. Mardi, la présidente de McDonald's Japon, Sarah Casanova, avait présenté ses excuses à ses clients et annulé ses prévisions financières antérieures, le temps d'évaluer l'impact du scandale sur ses comptes. En conférence de presse, Mme Casanova s'était excusée "pour l'inquiétude et le souci que cette situation a pu causer" à ses consommateurs. McDonald's Japon avait annoncé dès vendredi dernier avoir cessé l'importation et la vente dans ses 3.139 restaurants de tous les produits à base de poulet venant de Chine. L'an dernier, la filiale japonaise de la multinationale américaine avait acheté en Chine 17.000 tonnes de produits à base de poulet, soit 38% de ses approvisionnements. Environ 20% des McNuggets au poulet provenaient de l'usine incriminée et fermée par les autorités de Husi Food, filiale shanghaïenne du groupe américain OSI Group, qui a réétiqueté et commercialisé des viandes périmées, en falsifiant des dates de fabrication. A Hong Kong, la chaîne de restauration rapide s'est débarrassée depuis lundi de 43 tonnes de produits fabriquées par l'usine de Shanghaï. (Belga)

Depuis mercredi, les clients des plus de 3.000 restaurants de la chaîne américaine sur l'archipel peuvent acheter des "Tofu Shinjo", un plat qui mélange du tofu, des légumes et du poisson. Mardi, la présidente de McDonald's Japon, Sarah Casanova, avait présenté ses excuses à ses clients et annulé ses prévisions financières antérieures, le temps d'évaluer l'impact du scandale sur ses comptes. En conférence de presse, Mme Casanova s'était excusée "pour l'inquiétude et le souci que cette situation a pu causer" à ses consommateurs. McDonald's Japon avait annoncé dès vendredi dernier avoir cessé l'importation et la vente dans ses 3.139 restaurants de tous les produits à base de poulet venant de Chine. L'an dernier, la filiale japonaise de la multinationale américaine avait acheté en Chine 17.000 tonnes de produits à base de poulet, soit 38% de ses approvisionnements. Environ 20% des McNuggets au poulet provenaient de l'usine incriminée et fermée par les autorités de Husi Food, filiale shanghaïenne du groupe américain OSI Group, qui a réétiqueté et commercialisé des viandes périmées, en falsifiant des dates de fabrication. A Hong Kong, la chaîne de restauration rapide s'est débarrassée depuis lundi de 43 tonnes de produits fabriquées par l'usine de Shanghaï. (Belga)