Quatrième semaine de confinement : 46 heures et 16 réunions

Le commercial décolle

Les premiers fabricants de stand sont dans les starting blocks. Nous avons trouvé plusieurs standistes dans différents pays prêts à être les 'early adopters' de notre plateforme.

Tous nos sentiments sont confirmés : le secteur a l'air sinistré avec des fabricants de stand tournant au ralenti, voire complétement à l'arrêt suite à l'annulation de toutes les foires et salons. C'est moralement dur de les entendre et il faut reconnaître le courage de tous ces chefs d'entreprise de tout faire pour maintenir leur boîte en vie.

Le plus terrible est que certains pays ont l'air encore plus impactés que la Belgique. Mais ces différences ne changent rien au constat général : les dégâts sont immenses sur tout le continent européen. Nous ne savons pas ce qui va déboucher concrètement de ce cataclysme mais on peut clairement s'attendre à des changements importants. Nous espérons être, avec my-stand.com, un tout petit morceau de la solution en relançant la machine commerciale et en trouvant de nouveaux clients pour nos standistes dès que possible.

Le plus difficile est l'absence de visibilité sur les mois qui viennent : quand les salons et foires pourront recommencer ? Comment cela va-t-il se passer dans les différents pays ? Y a-t-il un risque d'un deuxième pic du Coronavirus qui recommencera l'annulation de tous les salons ? Pour y faire face, nous devons conserver un maximum d'agilité et de souplesse pour pouvoir nous adapter rapidement.

La dernière ligne droite pour sortir le site

Je ne vous cache pas que ça va être très compliqué de tenir le délai pour sortir le site à la date annoncée (fin avril). Comme toujours, c'est à la dernière minute que les retards s'accumulent et que l'on se rend compte des oublis de chacun et des imperfections de ce qui a été préparé.

La partie la plus critique est par contre parfaitement opérationnelle et testée : la plateforme tourne impeccablement, les processs sont clairs et logiques. Les utilisateurs auront donc un système fonctionnel. En version Beta, certes, mais totalement utilisables et sans bug majeur.

Le bât blesse plus sur le contenu, les visuels, les textes et les traductions. Donc, il restera beaucoup de petites corrections à faire, même après le lancement du site. Je m'attends aussi à ce qu'il y ait quelques bugs d'affichage comme un nom de champ incorrect ou absent, etc.

S'il ne reste que ce genre de problème, on lancera le site. Comme dit l'adage, 'done is better than perfect'. De plus, nos fabricants de stand sont impatients d'essayer la plateforme et de décrocher leurs premiers leads. Nous avons également, de l'autre côté, des exposants pour des salons ayant lieu après l'été impatients de pouvoir faire des demandes de prix.

On reste positif, on dort peu et on maintient le délai !

Quatrième semaine de confinement : 46 heures et 16 réunionsLe commercial décolleLes premiers fabricants de stand sont dans les starting blocks. Nous avons trouvé plusieurs standistes dans différents pays prêts à être les 'early adopters' de notre plateforme.Tous nos sentiments sont confirmés : le secteur a l'air sinistré avec des fabricants de stand tournant au ralenti, voire complétement à l'arrêt suite à l'annulation de toutes les foires et salons. C'est moralement dur de les entendre et il faut reconnaître le courage de tous ces chefs d'entreprise de tout faire pour maintenir leur boîte en vie.Le plus terrible est que certains pays ont l'air encore plus impactés que la Belgique. Mais ces différences ne changent rien au constat général : les dégâts sont immenses sur tout le continent européen. Nous ne savons pas ce qui va déboucher concrètement de ce cataclysme mais on peut clairement s'attendre à des changements importants. Nous espérons être, avec my-stand.com, un tout petit morceau de la solution en relançant la machine commerciale et en trouvant de nouveaux clients pour nos standistes dès que possible. Le plus difficile est l'absence de visibilité sur les mois qui viennent : quand les salons et foires pourront recommencer ? Comment cela va-t-il se passer dans les différents pays ? Y a-t-il un risque d'un deuxième pic du Coronavirus qui recommencera l'annulation de tous les salons ? Pour y faire face, nous devons conserver un maximum d'agilité et de souplesse pour pouvoir nous adapter rapidement.La dernière ligne droite pour sortir le siteJe ne vous cache pas que ça va être très compliqué de tenir le délai pour sortir le site à la date annoncée (fin avril). Comme toujours, c'est à la dernière minute que les retards s'accumulent et que l'on se rend compte des oublis de chacun et des imperfections de ce qui a été préparé.La partie la plus critique est par contre parfaitement opérationnelle et testée : la plateforme tourne impeccablement, les processs sont clairs et logiques. Les utilisateurs auront donc un système fonctionnel. En version Beta, certes, mais totalement utilisables et sans bug majeur.Le bât blesse plus sur le contenu, les visuels, les textes et les traductions. Donc, il restera beaucoup de petites corrections à faire, même après le lancement du site. Je m'attends aussi à ce qu'il y ait quelques bugs d'affichage comme un nom de champ incorrect ou absent, etc.S'il ne reste que ce genre de problème, on lancera le site. Comme dit l'adage, 'done is better than perfect'. De plus, nos fabricants de stand sont impatients d'essayer la plateforme et de décrocher leurs premiers leads. Nous avons également, de l'autre côté, des exposants pour des salons ayant lieu après l'été impatients de pouvoir faire des demandes de prix.On reste positif, on dort peu et on maintient le délai !